AUJOURD'HUI
246
SEMAINE DERNIERE
2341
PAGES VUES
177476
TOTAL VISITES
139045

Lancement officiel des travaux des comités mixtes de sécurité

Bujumbura, 19 avril 2016 : Le 1er vice-président de la République du Burundi, M. Gaston Sindimwo a lancé officiellement ce mardi le 19 avril 2016 à Bujumbura, les travaux des comités mixtes de sécurité en mairie de Bujumbura. Il a indiqué à cette occasion qu’après les manifestations qui avaient commencé en avril 2015, le pas déjà franchi pour ramener la sécurité est satisfaisante. Tout cela est le résultat de la collaboration étroite qui a caractérisé les corps de sécurité et la population, a-t-il ajouté.

Selon M. Sindimwo, les chefs de quartiers doivent prendre le devant dans les activités de sauvegarder la paix et sont appelés à contrôler chaque jour les cahiers des ménages pour pouvoir suivre les mouvements des visiteurs dans les quartiers sous leur responsabilité.

Pour M. Pascal Barandagiye, ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, le rôle des administratifs dans la sauvegarde et le maintien de la paix est axé sur quatre points à savoir le patriotisme, les renseignements, la collaboration et l’information. Tout administratif, a-t-il dit, doit d’abord se sentir patriote. Ensuite, il doit donner des renseignements à ses collègues et à ses supérieurs, collaborer avec ses collègues et enfin, donner des informations où il faut, chaque fois qu’il le faut. Chaque membre du comité mixte de sécurité doit avoir des numéros de téléphones de ses collègues et de tous les administratifs, à commencer par le chef de quartier jusqu’à l’administrateur communal ainsi que le chef de poste de police oeuvrant dans cette localité. Aussi, des réunions doivent être tenues régulièrement dans chaque quartier. La fabrication, la vente et la consommation des boissons prohibées doivent être démantelées, a souligné M. Barandagiye.

Après avoir brossé brièvement la situation actuelle de la sécurité sur tout le territoire du pays, le ministre de la Sécurité publique, M. Alain Guillaume Bunyoni a montré le rôle de la police dans la sauvegarde et le maintien de la paix. La police intervient comme expert dans les activités de sauvegarder et maintenir la paix. Elle doit collaborer mutuellement avec la population et les administratifs et est appelée à être disponible dans la zone qu’elle occupe et à tout moment, a fait savoir M. Bunyoni.

Quant à M. Emmanuel Ntahomvukiye, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants et Mme Aimée Laurentine Kanyana, ministre de la Justice, ils sont tous revenus sur la collaboration et la cohésion qui doivent caractériser les membres des comités mixtes de sécurité, les administratifs et les agents de l’ordre.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves