AUJOURD'HUI
353
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
176686
TOTAL VISITES
138780

Unis pour chaque enfant : le Japon accorde 1,33 millions de dollars aux enfants du Burundi

Bujumbura, 30 mars 2016 : Le Gouvernement du Japon vient d’accorder un financement de 1,33 millions de dollars US à l’UNICEF en faveur de la survie et de la santé des enfants du Burundi.

Selon un communiqué conjoint, ce financement permettra à l’UNICEF Burundi et ses partenaires d’accélérer leur aide aux enfants les plus vulnérables. Il permettra notamment de prendre en charge près de 10,000 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère dans les provinces de Cankuzo, Kirundo, Makamba, Rutana et Ruyigi et d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour 100,000 personnes vivant dans la commune de Nyanza-Lac, province de Makamba.

« Ce don considérable vient à un moment critique pour les enfants du Burundi, » souligne Bo Viktor Nylund, Représentant de l’UNICEF au Burundi. « Nous assistons à une forte augmentation en besoins chez les enfants les plus vulnérables au Burundi et des investissements en continu sont nécessaires pour leur venir en aide. »

« En tant qu’ami du Burundi, et tout comme par le passé, le Japon accorde une grande importance à la survie et à la santé des enfants burundais, » indique M. Tomio Sakamoto, Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Japon pour le Burundi basé à Kigali. « En ces moments difficiles, cet appui est d’autant plus important. »

Au Burundi, les principales causes de la mortalité des enfants de moins de 5 ans sont : les causes néonatales, les infections respiratoires aiguës, les diarrhées et le paludisme. Ces maladies sont aggravées par la malnutrition chronique qui, au Burundi, touche plus de la moitié des enfants de moins de 5 ans. La malnutrition et les maladies liées à une mauvaise hygiène peuvent être évitées et l’UNICEF dispose de l’expertise pour appuyer la mise en œuvre d’interventions en ce sens.

L’UNICEF estime qu’en 2016, 50,000 enfants moins de 5 ans souffriront de malnutrition aigüe sévère au Burundi et auront besoin d’une prise en charge adéquate. Dans ce contexte, le don considérable du Gouvernement du Japon vient renforcer les interventions critiques de l’UNICEF et de ses partenaires en faveur de santé des enfants du Burundi.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves