AUJOURD'HUI
125
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
128646
TOTAL VISITES
106742

Atelier d’échange sur les voies de ratification de la convention 189 sur le travail décent des travailleuses et travailleurs domestiques

Bujumbura, 23 mars 2016 (DWG) : Le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE) en collaboration avec les ONGs Terre des hommes et Iday International ont organisé en date du 22 Mars 2016 dans les enceintes de l’Hôtel la KADESH à Bujumbura, un atelier sur les voies de ratification de la convention 189 sur le travail décent des travailleuses et travailleurs domestiques.

Le Directeur des Normes de la Direction Générale du Travail Monsieur MBONIMPA Déo dans son mot d’accueil, a vivement remercié le Gouvernement du Burundi et le Ministère en charge de l’Emploi d’avoir ratifié les différentes conventions de l’Organisation Internationale du Travail en matière de protection des travailleuses et travailleurs domestiques.

Dans son discours d’ouverture, Monsieur Didace NZAMBIMANA l’Assistant du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, représentant le Ministre dignement empêché a insisté sur le travail des enfants et des travailleurs domestiques en particulier. Il a informé aux participants que le travail des enfants est une réalité au Burundi et que l’enquête réalisé en 2013 par la Direction Générale du Travail appuyée par l’UNICEF, Terre des hommes et Iday International qui s’est déroulée en Mairie de Bujumbura, en Provinces de Rumonge, Gitega et Ngozi a montré que 64,45% des Travailleuses et Travailleurs domestiques sont des adultes tandis que 32,05% sont des enfants. Pour protéger cette catégorie de Travailleurs, il a informé aux participants que la communauté Internationale a adopté en 2000 et en 2002 les conventions 132, 182 et 189 respectivement sur l’âge minimum d’admission à l’emploi , sur la lutte contre les pires formes de travail des enfants et , sur le travail décent des travailleuses et travailleurs domestiques.

Dans son exposé, le Directeur des normes a fait une analyse sur les aspects Juridiques et Politiques du travail domestique en général au Burundi avec un focus particulier sur les enfants.

Le représentant de l’Association des Employeurs du Burundi (AEB) Monsieur l’Assistant du Secrétaire Permanent a exposé sur le rôle important de l’Organisation International du travail(OIT) en matière de protection des travailleurs domestiques et des enfants en particulier, conformément aux conventions 138 et 183 de l’OIT.
Le représentant de la Confédération Syndicale du Burundi(COSYBU) Monsieur NISHIMWE Authentique quant à lui a rappelé le rôle des organisations des employeurs et des travailleurs dans le processus de la ratification d’une convention et les étapes par lesquelles on passe et le bien-fondé de la ratification d’une convention par un pays donné.

Après ces différents exposés ont suivi les travaux de groupe et à la fin de l’atelier, les participants ont formulé des recommandations à donner au Gouvernement notamment la révision du code du travail en y intégrant les travailleurs domestiques.

L’Assistant du Ministre de la Fonction Publique a clôturé l’Atelier en remerciant encore une fois tous ce qui ont pris part à l’Atelier et à accepter de soumettre toutes les recommandations aux échelons supérieurs.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves