AUJOURD'HUI
131
SEMAINE DERNIERE
2461
PAGES VUES
175060
TOTAL VISITES
138227

Burundi – OMS – Santé : Célébration le 1er avril prochain de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Bujumbura, 25 mars 2016 : Le Burundi s’associera le 1er avril prochain aux autres pays membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour célébrer la journée mondiale de lutte contre la tuberculose à Bukeye en province Muramvya (centre-ouest) sous le thème « S’unir pour mettre fin à la tuberculose ». L’annonce a été faite jeudi le 24 mars par le médecin directeur du Programme national intégré de lutte contre la tuberculose (PNILT), Dr Thaddée Ndikumana lors d’un atelier média de préparation de cet événement au niveau national.

Dans sa déclaration remise à la presse, le représentant de l’OMS au Burundi, Dr Walter Kazadi Mulombo a indiqué que chaque année, près de 9 millions de nouveaux cas d’infection par la tuberculose sont recensés dans le monde.

Pourtant, malgré des investissements importants dans les services de santé nationaux, trois millions de ces cas ne sont pas diagnostiqués ni traités, ou sont diagnostiqués sans être enregistrés par les programmes nationaux de lutte contre la tuberculose, précise la déclaration du Dr Kazadi. Cette maladie demeure donc un problème majeur de santé publique dans la région africaine de l’OMS.

En effet, selon la déclaration, l’Afrique abrite 16 des 30 pays à forte charge de tuberculose dans le monde. La région africaine affiche aussi les taux de prévalence de la tuberculose et de co-infection tuberculose-VIII les plus élevés au monde, et la tuberculose pharmo résistante demeure un sérieux problème. La déclaration ajoute que le prix du traitement est prohibitif et de nombreux laboratoires ne disposent pas de capacités suffisantes pour détecter cette forme de tuberculose.

Il subsiste par ailleurs des poches de prévalence élevée de la tuberculose qui nécessitent des investissements supplémentaires. Au Burundi, selon Dr Ndikumana, environ 4068 cas de tuberculose contagieuse ont été relevés en 2015 contre 7690 l’année précédente et 92% de ces cas ont guéri après un traitement de plus de 9 mois maximum.

Pour Dr Ndikumana, le taux de guérison est satisfaisant et les médicaments s’avèrent efficaces. Le Sanatorium de Kibumbu, un hôpital spécialisé dans le traitement de la tuberculose multi résistant abrite seulement 23 malades, a dit le directeur du PNILT, faisant savoir que le Burundi, comparativement aux autres pays de l’Afrique centrale et de l’Est enregistre moins de malades tuberculeux.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves