AUJOURD'HUI
1
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
175731
TOTAL VISITES
138428

Dr Joseph Butore, le deuxième vice-président visite le bureau de Kobero

Muyunga, 19 mars 2016 : Le Deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, a encouragé vendredi les agents de l’Office burundais des recettes (OBR), bureau de Kobero (nord-est du Burundi) à aller de l’avant pour renflouer les caisses de l’État.

Selon M. Butore, le poste frontière de Kobero est le point d’entrée principal du Burundi pour les marchandises qui viennent de l’étranger. L’année dernière, l’OBR bureau de Kobero a collecté 15 milliards de francs burundais. Aux mois de janvier et février 2016, l’OBR aurait déjà perçu 2 milliards et le résultat pourrait être meilleur par rapport à l’année dernière, a-t-il estimé.

S’agissant de l’insuffisance du personnel au bureau de Kobero, eu égard à la perméabilité de la frontière, M. Butore a déclaré que le gouvernement a donné à l’OBR la facilité d’opérer des recrutements au moment où aucun autre secteur n’est autorisé à le faire. Le deuxième vice-président s’est fait expliqué le cheminement de la taxation des marchandises, avant de visiter l’entrepôt des marchandises saisies pour être entrées illégalement.

Il a en outre fait le tour des nouvelles infrastructures composées de poste à arrêt unique et des logements pour le personnel de l’OBR et de la police de l’air, des frontières et des étrangers. M. Butore a félicité les responsables administratifs et ceux en charge de la sécurité pour avoir bien veillé au maintien de la paix au poste frontière de Kobero, ce qui a permis un flux important des marchandises, a-t-il déclaré.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves