AUJOURD'HUI
126
SEMAINE DERNIERE
2061
PAGES VUES
129163
TOTAL VISITES
107052

Lancement officiel de la phase opérationnelle des activités de la CVR

KAYANZA, 5 mars 2016 (DWG) : Le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunnziza a procédé vendredi au chef-lieu de la province Kayanza (nord), au lancement officiel de la phase opérationnelle des activités d’ouverture solennelle de la
Commission vérité réconciliation (CVR).

Le président de la République a rappelé que le Burundi a beaucoup souffert suite aux crises répétitives qui ont secoué le pays. C’est à présent une bonne occasion pour demander pardon à Dieu, afin de pouvoir surmonter les obstacles à venir. La CVR, a-t-il dit, vient évaluer le mal du passé que le pays a connu, afin de pouvoir corriger et réconcilier le peuple burundais. Dans tous les pays qui ont connu cette commission, elle a apporté des retombées positives, a-t-il précisé.

La CVR est indépendante mais n’a pas le pouvoir de juger, a fait savoir le président Nkurunziza, précisant qu’il appartient aux commissaires de la CVR d’être à la hauteur de leur tâche, a-t-il ajouté, avant de souligner que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour faciliter l’opérationnalisation de cette commission créée pour le bien de tous et dont le succès sera pour tous. Il a remercié les bailleurs pour le soutien déjà manifesté et leur a demandé d’apporter des appuis techniques et financiers pour ladite commission.

Dans son discours d’accueil, le gouverneur de la province Kayanza, M. Anicet Ndayizeye avait fait savoir que la population de la province reste sereine et vaque quotidiennement aux activités de développement. Il a indiqué que la population de Kayanza ne veut pas des négociations qui mettront en cause la volonté du peuple. Elle reste vigilante pour que la sécurité règne sur toute l’étendue de la province. L’exemple frappant est le cas d’une attaque armée venue du Rwanda au cours de laquelle la population a fortement contribué pour anéantir les assaillants.

Quant au président de la CVR, Mgr Jean-Louis Nahimana, la mise en place de cette commission est un signe éloquent de la volonté du gouvernement de réconcilier la population burundaise. Aussi, beaucoup d’activités ont été réalisées pendant la phase préparatoire, même si elles ne sautent pas aux yeux du peuple. Elle a commencé ses activités dans un contexte où beaucoup d’acteurs avaient tourné leur regard vers les élections de 2015. Parmi les actions menées, il s’agit notamment des descentes dans le pays pour la sensibilisation de la population ; l’élaboration du règlement d’ordre intérieur ; l’harmonisation de la vision de la CVR en se conformant àses tâches et la sensibilisation des jeunes.

Le bilan est jusqu’ici positif, a affirmé Mgr Nahimana qui a profité de l’occasion pour remercier le gouvernement d’avoir facilité les activités de la phase préparatoire. Pour que la phase opérationnelle puisse réussir, il a aussi sollicité l’implication du gouvernement du Burundi en rendant disponible les moyens nécessaires pour le bon fonctionnement de cette commission.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves