AUJOURD'HUI
46
SEMAINE DERNIERE
1986
PAGES VUES
129385
TOTAL VISITES
107232

Lancement d’un tournoi dénommé « Coup d’envoi à la paix »

Bujumbura, 2 mars 2016 : L’Association Coup d’envoi pour l’espoir (CEPE), en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, et la Mairie de Bujumbura, organise du 1er au 26 mars 2016, au stade Prince Louis Rwagasore, un tournoi dénommé « Coup d’envoi à la paix ».

20 équipes en tout, dont huit issues des confessions religieuses, huit venant des différentes zones de la Mairie de Bujumbura et quatre féminines, vont faire la compétition.

Le coup d’envoi de ce tournoi a été lancé par le 1er vice-président de la République du Burundi, M. Gaston Sindimwo, avec les équipes de Ntahangwa B et Mukaza 1.
Comme ces jeux tournent autour de la paix, tous les joueurs et toutes les personnes qui étaient présents ont été appelés à signer un acte d’engagement de toujours oeuvrer pour la paix et soutenir tout ce qui pourrait contribuer au retour à la paix. C’est le 1er vice-président Sindimwo qui a commencé à signer cet acte d’engagement, suivi par le ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, ainsi que celui en charge des Sports.

Par la signature de cet acte d’engagement, chacun s’engageait à contribuer pour le retour à la paix, être le pionnier pour la recherche de la paix, préserver l’unité dans son entourage et avec tous les Burundais, être un rassembleur, et prêcher l’amour et la fraternité sur le terrain de jeux et partout ailleurs.

Avant que les matchs ne commencent, des jeunes provenant de différentes confessions religieuses ont fait des jeux en rapport avec la paix, l’entraide et la fraternité. Le 1er vice-président de la République a, dans son discours de lancement dudit tournoi, mentionné que la paix est la base de tout développement et que ce tournoi engage tout le monde. Les jeux n’ont ni ethnie, ni parti politique, a-t-il dit, précisant qu’ils forment la personnalité d’un individu. Le jeu, a-t-il signalé, apprend au vainqueur à ne pas se vanter et au vaincu à ne pas garder rancune. C’est un exemple que devrait suivre les Burundais, a estimé M. Sindimwo, ajoutant que c’est une occasion aujourd’hui de restaurer la paix qui a été perturbée ces dernies temps. Il a en outre recommandé aux organisateurs de ce tournoi de mobiliser toute la population à venir soutenir les joueurs. Il a informé que le CEPE international a accepté de construire un terrain mixte de volley ball et basket-ball.

M. Siméon Havyarimana a, au nom de l’association religieuse CEPE, organisateur de ce tournoi, insisté sur la paix, rappelant que les jeux portent loin la voix. A la clôture de ce tournoi, des prix seront octroyés aux équipes qui auront remporté la victoire, a-t-il signalé, précisant qu’à cette occasion, deux équipes de la fédération de football du Burundi vont livrer un match.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves