AUJOURD'HUI
169
SEMAINE DERNIERE
2097
PAGES VUES
128467
TOTAL VISITES
106481

L’union interparlementaire de la CIRGL rencontre les diplomates accrédités à Bujumbura

Bujumbura, 23 février 2016 : Une délégation de l’Union interparlementaire et le Forum des parlements de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (FP-CIRGL) a, tour à tour, rencontré, ce mardi 23 février 2016, à Bujumbura, les ambassadeurs des pays membres de la CIRGL et les ambassadeurs des pays membres du conseil de sécurité des Nations Unies, tous accrédités à Bujumbura.

A la sortie de la première rencontre, l’ambassadeur de la République Unie de Tanzanie, M. Radjabu Hassan Gamaha, qui a parlé au nom des ambassadeurs des pays membres de la CIRGL, a indiqué à la presse que les entretiens ont porté sur la situation politico-sécuritaire qui prévaut au Burundi. Selon M. Gamaha, ces parlementaires de la CIRGL leur ont fait savoir qu’ils reçoivent, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux et à travers certaines radios étrangères, des informations comme quoi il règne une insécurité sur tout le territoire du Burundi. Ils voulaient alors s’enquérir sur l’état actuel de la sécurité, a-t-il ajouté.

Les ambassadeurs des pays membres de la CIRGL ont, à cet effet, indiqué que la sécurité et la paix règnent actuellement sur tout le territoire du pays et que les populations continuent de vaquer à leurs activités journalières comme d’habitude, a rapporté M. Gamaha. Toutefois, a ajouté la même personnalité, il y a des groupes qui commettent des actes pour semer de l’insécurité dans certains quartiers de la capitale en lançant des grenades ou en tirant avec des fusils, et cela se remarque surtout quand il y a des de grandes personnalités qui visitent le pays. La même personnalité a fait savoir que le problème politique entre les Burundais sera résolu à travers le dialogue inter burundais. Ces parlementaires ont ainsi demandé que le dialogue inter burundais, qui est déjà en cours, soit bientôt orienté vers les Burundais vivant à l’extérieur du pays pour que ces derniers puissent, eux aussi, donner leur contribution.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la fédération de Russie, M. Georgy V. Todua a, quant à lui, indiqué à la presse que les échanges ont porté sur la situation actuelle qui prévaut au Burundi et sur ce que l’on peut faire, en passant par le dialogue, pour que la paix revienne complètement au pays.

Pour l’ambassadeur de France au Burundi, M. Gerrit Van Rossum, il est urgent que l’ouverture du dialogue se fasse entre toutes les composantes politiques du pays, en mettant à côté les sentiments de haine, l’esprit de représailles et de rébellion. Pour M. Rossum, tous les Burundais doivent avancer dans la même direction et vers l’avant.
Notons que cette délégation, qui est en visite dans notre pays depuis le 21 février 2016, terminera sa mission de travail le 24 février 2016.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves