AUJOURD'HUI
150
SEMAINE DERNIERE
2163
PAGES VUES
127949
TOTAL VISITES
105660

Echange et de sensibilisation sur le rôle de la CNIDH face à la violence politique et aux enjeux sécuritaires

BURURI, 11 février 2016 : La Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) a organisé mercredi le 10 février 2016, en province Bururi (sud-ouest), une séance d’échange et de sensibilisation sur le rôle de cette commission face à la violence politique et aux enjeux sécuritaires.

L’objectif de cette séance est de contribuer à mettre fin aux violations des droits de l’homme, au rétablissement de la quiétude et à prévenir les violations futures, a-t-on appris sur place. Le président de la CNIDH, M. Jean Baptiste Baribonekeza, a fait savoir que la CNIDH trouve indispensable d’encourager et de sensibiliser les responsables administratifs, judiciaires, policiers, les leaders religieux et les jeunes leaders surtout des communes les plus touchées par la violence politique afin de réfléchir ensemble et d’oeuvrer en synergie en vue de trouver une solution durable à la problématique de la criminalité politique et l’insécurité observée depuis avril de l’année dernière.

Ces responsables jouent un rôle important dans la prévention et la réponse aux violations des droits de l’homme, ainsi que la protection des victimes. Ils sont appelés à prendre conscience du niveau de leurs responsabilités dans le respect de la loi et des droits l’homme, et comprendre comment recourir aux mécanismes de la CNIDH dans la prévention et la réponse aux violations des droits de l’homme, a-t-il martelé. Les violences politiques d’où qu’elles viennent entraînent de graves violations des droits de l’homme. Les citoyens, qui ont le devoir de respecter les droits des autres et de faire respecter la loi par leur contribution fiscale, doivent participer à la défense de leur pays.

Le gouverneur de Bururi, M. Christian Nkurunziza, qui a pris part à cette séance d’échange, a indiqué que la province Bururi n’a pas été épargnée par des violences politiques en communes Mugamba et Matana où depuis les mouvements insurrectionnels, des rumeurs causant la panique dans la population ont circulé, des véhicules ont été brûlés en pleine journée et des écoles ont fermé avec le départ des élèves à la maison. Il a profité de cette occasion pour remercier certaines écoles sous convention religieuse qui n’ont pas suivi le mouvement. Pour faire face à ce mouvement d’insurrection, l’administration a participé activement pour limiter les dégâts, et ceux qui se sont donnés l’objectif de perturber l’ordre ont été sérieusement mâtés, a indiqué M. Nkurunziza.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE TO THE NATION BY HE PIERRE NKURUNZIZA ON THE OCCASION OF THE 1ST ANNIVERSARY OF HIS INAUGURATION

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves