AUJOURD'HUI
169
SEMAINE DERNIERE
2097
PAGES VUES
128467
TOTAL VISITES
106481

Le 1er vice-président de la République appelle les natifs et les administratifs de la mairie à sauvegarder la paix et la sécurité

Bujumbura, 04 février 2016 : Le ministre de l’Intérieur et de la Formation patriotique, M. Pascal Barandagiye, en compagnie du 1er vice-président de la République, M. Gaston Sindimwo, a tenu, mardi le 2 février 2016 à Bujumbura, une réunion à l’intention des nouveaux administrateurs communaux, chefs de zones et chefs de quartiers oeuvrant dans la mairie de Bujumbura, a constaté l’ABP sur place.

Dans son discours, M. Sindimwo a rappelé qu’il est natif de la mairie de Bujumbura et que pour lui, c’est une honte et un déshonneur de voir sa ville natale être en situation d’insécurité. Il a, de ce fait, appelé tous les natifs de la mairie et tous les nouveaux administrateurs communaux, chefs de zones et chefs de quartiers à travailler pour la sauvegarde de la paix, la sécurité et la cohabitation pacifique malgré leurs différences ethniques.

De sa part, après avoir rappelé que les 13 communes que comptait la mairie de Bujumbura ont été réduites à trois seulement, à savoir Ntahangwa, Muha et Mukaza, M. Barandagiye a fait savoir qu’il y a eu, dernièrement, des réunions en vue d’élire les nouveaux administrateurs communaux qui vont les diriger.

M. Barandagiye a lu les articles 25, 26 et 27 de la loi n° 1/33 du 28 novembre 2014 portant révision de la loi n° 1/02 du 25 janvier 2010 portant organisation de l’administration communale et qui parlent des fonctions et des compétences d’un administrateur communal. Des conseils invitant les nouveaux administratifs à s’atteler aux travaux de développement et à collaborer étroitement avec les agents de l’ordre en vue de maintenir la paix et la sécurité leur ont été prodigués par la même personnalité.

Quant à M. Freddy Mbonimpa, maire de la ville, il a indiqué qu’actuellement, la sécurité est généralement bonne dans tous les quartiers de Bujumbura. Cette réunion va permettre d’évaluer le pas déjà franchi par rapport à l’état sécuritaire et de répondre à d’autres questions relatives à la vie dans la circonscription de Bujumbura, a-t-il estimé.

M. Mbonimpa a rappelé qu’après l’élection des nouveaux administrateurs communaux, il y a eu approbation de 13 personnes qui vont diriger les 13 nouvelles zones de la mairie. Aujourd’hui, a-t-il ajouté, c’est une occasion de les investir pour qu’ils puissent démarrer les travaux officiellement. Il n’a pas manqué d’inviter tous ces nouveaux administratifs à collaborer étroitement avec les agents de l’ordre, surtout en ce moment où il y a des fouille-perquisitions dans certains quartiers de la capitale et que la population se lamente du fait que les policiers font ce travail seuls. Signalons que cette réunion a aussi été une occasion de remettre les décisions de nomination aux 13 nouveaux chefs de zones.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves