AUJOURD'HUI
89
SEMAINE DERNIERE
2761
PAGES VUES
172729
TOTAL VISITES
137114

Flambée des cas de paludisme en province sanitaire de Muyinga

Bujumbura, 04 février 2016 : La province sanitaire de Muyinga (nord-est du Burundi) connaît actuellement une flambée des cas de paludisme depuis le mois d’août de l’année dernière, a déclaré ce mercredi Dr Eric Manirakiza, médecin directeur du Bureau provincial de la santé (BPS). Selon la même source, au moins 80.000 cas de paludisme ont été reçus dans les trois districts sanitaires de la province Muyinga, au cours des trois premières semaines du mois de janvier 2016 contre 55.000 malades en janvier 2015.

Cette flambée des cas a commencé à se manifester avec le mois d’août de l’année dernière, indique le Dr Manirakiza. Les facteurs favorisant cette augmentation des cas de paludisme seraient des pluies abondantes, la mauvaise observance des cas, la promiscuité, la mauvaise utilisation de la moustiquaire et autres. Parmi les actions urgentes à mener, la province sanitaire continue la prise en charge des cas et l’approvisionnement des centres de santé en médicaments contre la malaria, précise le Dr Manirakiza. Une autre action urgente menée pour préserver la santé de la population, c’est le déploiement pendant 12 jours, de quelques unités de médecins venus de Bujumbura, d’infirmiers et de techniciens de laboratoire déployés dans les centres de santé touchés par ladite flambée pour épauler le personnel pré existant, indique-t-on.

Aussi, la province sanitaire fera la pulvérisation dans les établissements secondaires et dans les ménages à forte concentration des cas. Le médecin de la province sanitaire de Muyinga compte également s’appuyer sur les leaders de l’administration locale pour mener une sensibilisation musclée de la population et lui rassurer de la disponibilité des médicaments de première intention, à savoir l’amodia quine et l’artesunate en cas de paludisme simple. Il demande à la population de consulter les centres de santé au lieu de se confier aux féticheurs, a-t-il conseillé ».

Toute personnes ayant des céphalées, la fièvre, les vomissements et les courbatures doit se présenter dans une formation sanitaire pour se faire diagnostiquer », a-t-il insisté. Aussi, a-t-il recommandé, la population doit renouer avec la bonne pratique de dormir toujours sous la moustiquaire pour se protéger contre les piqûres de moustiques. Elle doit également s’occuper de la salubrité des alentours des ménages pour détruire les gîtes de moustiques, a-t-il encore conseillé.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

WHY BURUNDI HAS WITHDRAWN FROM THE ROME TREATY, by Her Excellency Vestine Nahimana,.

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves