AUJOURD'HUI
250
SEMAINE DERNIERE
2017
PAGES VUES
127644
TOTAL VISITES
105450

Burundi-Migrations : Projet intégré postal pour la migration et Développement

Bujumbura, 27 janvier 2016 (DWG) : L’Union postale universelle (UPU), l’organisation international pour les migrations (OIM)et la Régie nationale des postes du Burundi (RNP) ont décidé de joindre leurs expertises respectives afin de proposer la mise en œuvre d’un projet conjoint visant à consolider le lien existant entre migration et développement, en se basant sur les atouts que possèdent les réseaux postaux. Leur réseau physique dense, présent jusque dans les zones rurales les plus reculées, et leur nature polymorphe leur permettent de promouvoir l’inclusion financière, le transfert électronique d’argent des migrants, la communication avec la diaspora ainsi que l’accès aux marchés internationaux pour les petits producteurs.

Le projet intégré postal « Migrations et Développement »est conçu à partir du constat de l’importance que peut revêtir la migration pour le développement socio-économique d’un pays lorsqu’un environnement favorable existe. Il s’agit en effet de promouvoir l’émergence des conditions favorables, qui permettent d’autonomiser les migrants et leurs familles en vue de leur mobilisation en faveur du développement.

Les transferts de fonds sont souvent au cœur de la thématique des migrations et du développement, de par leur résilience face aux crises et leur volume, la Banque Mondiale prévoit à cet effet, que leurs flux vers les pays en développement atteignent globalement USD540 milliards par an jusqu’ à cette année 2016. Au Burundi, il est estimé qu’en 2012, 48 millions de USD ont été reçus de la diaspora. Les transferts informels étant très répandus, il est possible qu’en réalité les sommes soient plus élevées.

En s’appuyant sur cette réalité migratoire du Burundi et sur la nature protéiforme de la poste et sur ses trois dimensions à la fois physique, financière et électronique, le projet proposé est composé de cinq pôles dominés par l’accès à des services de communication, la réduction des coûts de transfert d’argent, l’éducation financière pour les migrants et leurs familles, l’accès aux services financiers pour les populations rurales ainsi que l’accès aux marchés internationaux pour les petits producteurs.

La durée prévue pour le projet est de quatre ans, pendant lesquels l’OIM (Organisation internationale pour les migrations), l’UPU et la RNP travailleront ensemble et forgeront les partenariats nécessaires avec d’autres acteurs à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE TO THE NATION BY HE PIERRE NKURUNZIZA ON THE OCCASION OF THE 1ST ANNIVERSARY OF HIS INAUGURATION

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves