AUJOURD'HUI
125
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
128646
TOTAL VISITES
106742

SESSION ORDINAIRE DU QUATRIEME TRIMESTRE 2015 DU COMITE NATIONAL DE DIALOGUE SOCIAL (CNDS)

Bujumbura, 23 janvier 2016 (DWG) : Dans le cadre de ses travaux statutaires, le Comité National de Dialogue Social (CNDS), a tenu, en dates du 21 au 22 janvier 2015, une session ordinaire du quatrième trimestre 2015. Cette réunion a dû être reportée de l’année 2015 au début de cette année 2016 pour des raisons de disponibilité des membres.

Les points à l’ordre du jour de la réunion de ce comité tripartite étaient articulés autour de cinq points à savoir : analyse et adoption du rapport d’activités du quatrième trimestre 2016 ; analyse et adoption du rapport annuel d’activités 2015 ; analyse et adoption du Plan d’Action annuel 2016 ; échange sur l’état de la paix social au Burundi et ; la restitution des travaux des sous-commissions : Celle chargée de l’alerte précoce des conflits de travail et celle chargée de mener une première réflexion et de produire une note sur la trilogie entre le dialogue social-la paix et les droits de l’homme.

Dans son discours d’ouverture, le Président du CNDS Monsieur Serge NGENDAKUMANA a de prime abord remercié tous les participants pour avoir répondu à l’invitation, il leur a ensuite souhaité les meilleurs vœux 2016. Le président du CNDS a continué son discours en se réjouissant des réalisations accomplies en 2015, en parlant des défis rencontrés, des leçons apprises et des perspectives d’avenir.

Concernant les réalisations de l’année écoulée, le président du CNDS a estimé que plus de 85 à 95% des activités ont été réalisées malgré le contexte difficile qu’a connu le pays à partir du mois d’avril 2015. Et parmi toutes les réalisations, une est capitale, c’est la mise en œuvre des accords autour de la question des disparités salariales où le Gouvernement a débloqué une enveloppe de 80 milliards pour 4 ans à raison de 20 milliards par an.

Le Président du CNDS a fait savoir que cette question a pris beaucoup de temps et mobilisé beaucoup d’énergies. Ensuite, il a fait savoir que l’étude sur les principales sources de conflits en milieu de travail depuis la période précoloniale et les mécanismes de leur prévention a été bouclée et, que cette étude constitue un document de référence car, elle a été élaborée en tenant compte des avis des grands ténors du milieu du travail (employeurs, syndicalistes et partie gouvernementale) et différentes autorités qui ont été à la tête du Ministère.

L’année 2015 a également été caractérisée par le début de la décentralisation du CNDS, a fait savoir Monsieur Serge NGENDAKUMANA et, cette dernière s’est opérée au niveau de deux dimensions : au niveau provincial et au niveau des secteurs d’activités. Au niveau provincial, quatre provinces (Makamba, Karusi, Ruyigi et Muyinga) sont déjà doté des Comités Provinciaux de Dialogue Social et au niveau des secteurs d’activités, les secteurs de la santé, du transport et de la Justice sont également déjà dotés de tels organes.

En ce qui concerne les défis rencontrés, le Président du CNDS a énuméré quelques uns comme les financements insuffisants qui handicapent la réalisation de certaines activités. Il a ensuite fait savoir que la médiation est un processus de longue haleine où certains parties aux conflits campent sur leurs intérêts personnels et peuvent constituer un handicap à l’issu rapide des conflits.

Pour les leçons apprises, Monsieur Serge NGENDAKUMANA a fait savoir que la création du CNDS depuis bientôt trois ans, constitue un tournant décisif pour le dialogue social entre les partenaires sociaux sur base de la Charte Nationale de Dialogue Social et du tripartisme. Et d’ajouter que la volonté des partenaires sociaux pour faire recours au dialogue peut servir d’exemple dans la politique. Il a terminé les leçons apprises en faisant savoir que les questions d’ordre social sont des processus, elles passent par leur compréhension, la cartographie des acteurs et leurs jeux d’intérêts.

Concernant les perspectives d’avenir, le Président du CNDS a fait savoir que le CNDS va continuer la médiation des conflits, la décentralisation du CNDS, la dissémination de la Charte Nationale de Dialogue Social et le renforcement des capacités des partenaires sociaux et du personnel de son Secrétariat Permanent.

Après les cérémonies d’ouverture, le Président du CNDS accordé une interview aux médias. En plus de l’objet de la session et des principales réalisations de 2015, il leur a parlé de l’état d’avancement de la médiation sur la réduction des disparités salariales dans le secteur public.

La session a alors commencé le traitement de points à l’ordre du jour. Lors de la première journée, les membres du CNDS ont amendé et adopté le rapport d’activités du quatrième trimestre 2015. Ils ont ensuite échangé sur le conflit des disparités salariales. Le point le plus soulevé était celui lié à la solidarité des fonctionnaires par le gel des annales. Ce point ne rencontre pas l’approbation de tous les membres mais le constat est que le pays est dans une situation économique qui ne peut pas permettre de réduire les disparités salariales et de continuer d’honorer l’engagement des annales. « Nous comptons organiser un atelier national sur l’aspect solidarité dans le processus de réduction des disparités salariales », a révélé le Président du CNDS. Ce point a pris un temps considérable.

Lors de la deuxième journée, les membres du CNDS ont adopté le rapport annuel d’activités 2015 et le Plan d’Action Annuel 2016 moyennant les amendements. La sous-commission chargée de la relecture des documents a été chargée d’accompagner le secrétariat dans l’intégration des observations. Faute de temps, la restitution des travaux en commission a été reportée à la prochaine session.

En procédant à la clôture, le Président du CNDS a remercié tous les participants contributions. Il a également remercié le Gouvernement du Burundi pour tous les efforts consentis dans le but de promouvoir le dialogue social et d’assoir la paix sociale au Burundi. La séance a été clôturée par une prière pendant laquelle les membres du CNDS ont remercié Dieu pour les deux journées de travail.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves