AUJOURD'HUI
150
SEMAINE DERNIERE
2163
PAGES VUES
127949
TOTAL VISITES
105660

Réunion d’auto-évaluation, programmation et la planification compte tenu des résultats à attendre

Bujumbura, 20 janvier 2016 (DWG) : Pour asseoir de plus en plus une bonne gouvernance au sein du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE), son Excellence Monsieur Félix MPOZERINIGA Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi a tenu mercredi 19 janvier 2016 dans la salle de réunion du Ministère, une réunion de travail à l’endroit de tous les Directeurs Généraux, Inspecteurs Généraux, Secrétaires Exécutif Permanent et Directeurs des différentes structures du Ministère.

La réunion, avait pour ordre jour : l’ajustement du Plan d’Action 2016 en fonction du budget, l’état d’avancement du processus d’harmonisation des salaires, le projet de Décret portant obligation d’enregistrement des demandes et des offres d’emplois à l’OBEM, la note sur la réintégration du personnel en détachement et autres fonctionnaires lésés (dont les litiges ont été réglés favorables), l’état des lieux sur le suivi du Statut Général des Fonctionnaires, la présentation des nouvelles structures intégrées au Ministère, le Projet d’un Programme Pays pour le Travail Décent (PPTD), l’inventaire des Partenaires Techniques et Financiers (PTFs) du Ministère et les projets programmés, les canevas des rapports hebdomadaires et mensuels, ainsi que les divers.

Dans le mot de cadrage de cette réunion, le Ministre en charge de la Fonction Publique, a fait savoir que le but de la réunion était non seulement l’auto-évaluation pour changer ce qui n’a pas bien marché mais également la programmation et la planification compte tenu du timing et les résultats à attendre. Rappelant que le Ministère de la Fonction Publique est un Ministère transversal qui s’occupe de tous les fonctionnaires du pays, le conférencier a rappelé que ce Ministère doit être à la hauteur de ses missions. Il a conseillé tous les responsables des différents départements de travailler en synergie, de bien planifier et surtout d’innover pour ne pas toujours rester brancher sur des activités de routine qui n’ont aucun impact sur la population. Avant de céder la Parole aux différents responsables, le numéro 1 du Ministère a rappelé que la meilleure richesse que Dieu a doté à l’homme est le cerveau pour réfléchir et penser. De surcroit, il leur a demandé d’user de cette faculté pour trouver solutions à tout problème qui se présente.

La Secrétaire Permanente du MFPTE, Madame Marie Rosette NIZIGIYIMANA, a à son tour pris la parole pour rappeler les activités prévues dans le Plan d’Action 2016 et sur lesquelles le Ministère sera évalué. Elle leur a également fait part de l’état d’avancement de certaines activités du Programme National de Réforme de l’Administration Publique (PNRA)entre autres les Guichets Uniques Provinciaux (GUPs) dans les provinces pilotes de Ngozi, Muyinga, Gitega, Mwaro et Bururi qui seront opérationnels de ce premier trimestre de temps plus que les phases de câblage et d’installation électrique touchant presque à la fin . Concernant la question d’ « Harmonisation des salaires », elle a fait savoir que la Commission mise sur pied par le MFPTE pour partager l’enveloppe de 20 Milliards octroyée par le Gouvernement pour réduire le fossé engendré par les disparités salariales était en phase d’être acheminé au Cabinet du Ministre de la Fonction Publique. Elle a en outre fait savoir que l’harmonisation devrait prendre fin dans 4 ans avec une politique salariale équitable qui passera à l’étude sur la « Classification des emplois ». La parole était donnée par après aux différents responsables pour s’exprimer à leur tour.

Les différents responsables représentants de : la Direction Générale de la Fonction Publique (DGFP), l’Office Burundais de l’Emploi et de la Main d’œuvre (OBEM), la Direction Générale du Travail (DGT), l’Inspection Générale de la Fonction Publique (IGFP), l’Inspection Générale du Travail et de la Sécurité Sociale (IGTSS), les Secrétariats Exécutifs Permanents du Comité National de Dialogue Social (SEP/CNDS) et du Réforme de l’Administration Publique (SERAP), de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA) et, la Direction Générale de l’Enseignements des Métiers et du Perfectionnement Professionnel (DGEMPP) ont tour à tour pris la parole et se sont exprimés sur l’état des activités phares, la disponibilité des Partenaires Techniques et Financiers qui appuient certains projets et les solutions à envisager pour remédier à certains défis.

Avant la clôture de la réunion, son Excellence Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi a remercié tous les participants pour les interventions respectives et a suggéré de donner également de la chance aux Consultants locaux pour des travaux de consultance et, a enfin crée une commission mixte qui va analyser le projet de loi à soumettre au Gouvernement concernant l’enregistrement des offres et des demandes d’emplois à l’OBEM. Cette commission
devra retourner le travail en date du 26 janvier 2016.

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE TO THE NATION BY HE PIERRE NKURUNZIZA ON THE OCCASION OF THE 1ST ANNIVERSARY OF HIS INAUGURATION

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves