AUJOURD'HUI
46
SEMAINE DERNIERE
1986
PAGES VUES
129385
TOTAL VISITES
107232

Le chef de l’Etat rencontre une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU

Bujumbura, 23 janvier 2016 : Le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza a reçu en audience vendredi en début de la soirée les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU en son palais présidentiel de Gitega (centre du Burundi) où ils ont échangé sur les solutions à adopter en faveur de la sécurité et de la stabilité dans ce pays.

Dans un point de presse organisé après ces échanges tenus à huis clos, le chef de l’Etat burundais, M. Pierre Nkurunziza s’est déclaré satisfait de cette visite qui a été un cadre propice pour cette délégation onusienne de s’enquérir de la situation sécuritaire qui prévaut au Burundi. Il a aussi apprécié l’intérêt que réserve la communauté internationale à la stabilité au Burundi. Au sujet des conclusions de la rencontre, le président Nkurunziza a indiqué qu’il réserve un intérêt crucial au dialogue national inter-Burundais en cours qui offrirait un cadre adéquat d’expression à des milliers de Burundais qui résident dans le pays. Il a aussi indiqué qu’il est favorable au dialogue extérieur du pays qui permettrait aux Burundais en exil d’exprimer leurs avis au sujet des voies de solution aux problèmes qui hantent la nation. Il a poursuivi en précisant que les dialogues interne et externe se tiendraient parallèlement en vue de trouver des solutions complémentaires aux préoccupations des Burundais. M. Nkurunziza a également ajouté qu’il apprécie le président Museveni pour diriger le dialogue qui sera tenu à l’extérieur du Burundi.

Le chef de l’Etat s’est opposé au déploiement d’une force africaine au Burundi. Il a lancé un appel aux Burundais qui résident à l’extérieur du pays de rompre avec des actions qui ternissent l’image du pays même s’il y aurait des points de différend à régler. Chacun devrait faire prévaloir son amour patriotique, devait-il ajouter.

De leur part, les membres de la délégation onusienne qui se sont exprimés respectivement, l’ambassadeur de l’Angola, M. Ismaël Gaspar Martin, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Mme Samantha Power, l’ambassadeur de France, M. Alexis Lamek ont souligné que cette visite que les quinze ambassadeurs du Conseil de sécurité des Nations Unies effectuent pour la deuxième fois en moins d’une année au Burundi témoigne l’importance que la communauté réserve à la résolution des conflits qui opposent les Burundais.

Ils se sont en outre engagés à continuer les échanges pour que ce pays recouvre une stabilité durable. Ils ont aussi recommandé un dialogue inclusif pour trouver des solutions durables aux crises que traverse le Burundi qui risqueraient de dégénérer si l’on n’y prend pas garde. Ils ont souligné, en outre, l’importance du respect des droits humains et de la liberté d’expression en faveur d’une véritable démocratie. Cette délégation onusienne qui est arrivée jeudi à Bujumbura a été accueillie à Gitega par une population nombreuse dont des taxis motards et cyclistes.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves