AUJOURD'HUI
21
SEMAINE DERNIERE
2748
PAGES VUES
172031
TOTAL VISITES
136803

Des femmes burundaises déjà qualifiées pour les prochains jeux olympiques de Rio de Janeiro

Bujumbura, 07 janvier 2016 : Deux femmes burundaises ont déjà atteint les minima pour les prochains jeux olympiques prévus en août 2016 à Rio de Janeiro au Brésil. Selon la présidente de la commission femmes et sport, et trésorière-adjoint du Comité national olympique (CNO), Mme Dévote Barajenguye, il s’agit de Diane Nukuri, marathonienne, et de Francine Niyonsaba qui fait le 800 mètres. La première fait ses entraînements aux Etats Unis d’Amérique tandis que la deuxième les fait en Italie.
« Les deux défendront les couleurs nationales aux prochains jeux olympiques pour lesquels l’ouverture officiel du village olympique est prévue au 24 juillet 2016 et la fermeture, au 24 août 2016 », a-t-elle précisé, soulignant que c’est une fierté de la nation et une preuve que la femme burundaise est capable de se qualifier dans le domaine sportif.

Toutefois, a-t-elle précisé les défis ne manquent pas. Les femmes sportives burundaises font face à deux types de défis, en l’occurrence des défis financiers, liés notamment au coût des entraînements et de la participation aux compétitions et des défis spécifiques aux femmes sportives.

Selon Madame Barajenguye, les défis financiers, concernent les femmes et les hommes sportifs. Il arrive que des sportifs de talent ne parviennent pas à participer à des compétitions régionales ou internationales, faute de moyens financiers.
« Pour ce qui est des défis spécifiques aux femmes sportives, c’est notamment les grossesses non désirées, un phénomène qui s’est produit chez certaines jeunes sportives ces deux dernières années, », a-t-elle précisé, ajoutant que ce phénomène peut avoir des conséquences néfastes sur leur santé et sur leur carrière sportive.

Dans le but de relever ce deuxième type de défis, indique Mme Barajenguye, le CNO et la commission femmes et sports ont organisé en décembre 2016 une session de formation aux valeurs olympiques, à l’intention des responsables techniques du sport scolaire de toutes les provinces, au cours de laquelle ils ont parlé du harcèlement sexuel, du VIH/Sida et des grossesses non désirées.

En plus, ils ont pris la décision de profiter des ateliers qui s’organisent à l’intention de jeunes sportifs pour insister chaque fois sur ces trois thèmes, afin de prévenir les grossesses non désirées, le VIH/Sida et les autres infections sexuellement transmissibles (IST).

La présidente de la commission femmes et sport au sein du CNO lance un appel à toutes les parties prenantes dans l’encadrement de jeunes en général et de jeunes sportifs en particulier, à redoubler d’effort dans la promotion du sport féminin et la prévention des grossesses non désirées chez les jeunes sportives, d’autant plus que les questions sexuelles demeurent tabou tant pour les filles que pour les garçons.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves