AUJOURD'HUI
55
SEMAINE DERNIERE
2661
PAGES VUES
171206
TOTAL VISITES
136513

le role des acteurs locaux dans la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi

Bujumbura, 24 déc 2015 (DWG) : L’Office Burundais de l’Emploi et de la Main d’œuvre (OBEM) en collaboration avec le Projet de développent des Filières (PRODEFI) a organisé un atelier sur le rôle des acteurs locaux dans la mise en œuvre de la Politique Nationale l’Emploi (PNE). L’atelier s’est tenu dans les locaux de la Mutuelle de la Fonction Publique, antenne de Ngozi.

Les activités ont commencé avec un mot d’accueil du conseiller Principal du Gouverneur de la Province de Ngozi qui a d’abord souhaité la bienvenue aux participants et a exprimé sa grande satisfaction pour la tenue de cet atelier dans sa province. Il a en plus salué les missions de l’OBEM qui viennent répondre aux préoccupations de la Population en général et de la jeunesse en particulier. Il a justifié la tenu de telles assises en soulignant le rôle éminent des partenaires car, a-t-il précisé, la question de l’emploi nécessite la solidarité nationale et l’implication de tout citoyen. Au cours de son allocution, le conseiller Principal a relevé quelques défis qui handicap le développement économique de la Province notamment le défis démographique et le taux de chômage élevé.

Par la suite Monsieur l’Assistant du Ministre de la Fonction Publique du Travail et de l’Emploi a pris la parole pour prononcer le discours d’ouverture de l’atelier lequel était articulé autour de la création des emplois comme étant l’un des indicateurs de base de la santé économique d’un pays. Il a bien précisé que l’emploi des jeunes est l’un des grands facteurs de la stabilisation politique, de la paix et du développement économique durable.

Toutefois, l’Assistant du Ministre a aussi souligné que la création de l’emploi des jeunes est une question qui se pose avec acuité au Burundi et à laquelle des réponses adéquates et durables doivent être trouvées.

C’est ainsi que le Burundi s’est doté des instruments de planification de la croissance économique et de Lutte contre la pauvreté afin d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Il s’agit notamment de la Vision 2025 et du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté de deuxième génération (« CSLP II »). Ce dernier affirme clairement l’objectif d’assurer la transformation de l’économie burundaise afin de garantir une croissance forte et créatrice d’emploi.il a terminé son propos en demandant avec insistanceles acteurs locaux présents dans l’atelier de collaborer avec l’OBEM en lui fournissant toutes les informations dont il aura à collecter auprès d’eux.

Après les deux discours, les participants ont suivi les exposés, partage et échanges des expériences et vers la fin des activités de l’atelier, ils ont a formulé quelques recommandations. Les activités de l’atelier ont été clôturées par Le Directeur Général de l’Office Burundais de l’Emploi et de la Main d’œuvre (OBEM) et le même atelier se poursuivra prochainement dans la province de Bubanza .

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves