AUJOURD'HUI
246
SEMAINE DERNIERE
2341
PAGES VUES
177476
TOTAL VISITES
139045

Burundi – Electricité – REGIDESO Le remplacement de 200.000 ampoules à incandescence par le même nombre de LBC a permis d’économiser 4 MW

Bujumbura, 09 décembre 2015 (DWG) : Le remplacement de 200.000 ampoules à incandescence par le même nombre de lampes à basse consommation (LBC) par le projet d’efficacité énergétique de la REGIDESO a permis d’économiser 4 MW qui sont redistribués ailleurs, a-t-on appris d’Evariste Kubwimana, cadre audit projet. Les LBC ont une puissance de 20 W et éclairent mieux, tandis que les ampoules à incandescence en ont de 40, 60 et 100 W mais éclairent moins, avec une lumière jaune non désirée, a-t-il expliqué. Avec une moyenne de 40 W pour les ampoules remplacées, il s’est dégagé une économie de 4 MW, a-t-il noté.

Ceci a un avantage sur le réseau de la REGIDESO et allège aussi les délestages connus actuellement, a-t-il dit. Par ailleurs, a-t-il ajouté, pour les clients de la REGIDESO, les LBC ont déjà produit des effets sur les consommations d’électricité, a-t-il indiqué. La différence de facture, surtout là où on n’utilise pas encore les cash-power, peut aller jusqu’à autour de 10.000 FBu, entre celui qui utilise par exemple 13 ampoules à incandescence et celui qui utilise le même nombre de LBC pendant une période de facturation de deux mois, a-t-il précisé. En outre, pour les cash-power, avec un coût de 17.200 FBu, la consommation des KWH est beaucoup plus longue pour celui qui utilise les LBC par rapport à celui qui utilise les lampes à incandescence, a-t-il signalé.

La différence peut être de deux semaines ou plus, selon M. Evariste Kubwimana, qui a rappelé que la première campagne des LBC a eu lieu en 2011, et le constat déjà fait aujourd’hui est que la population a commencé à en comprendre l’intérêt. Au cours de la campagne 2015, a-t-il relevé, on a pu remplacer quelque 50 ou 60 ampoules à incandescence seulement, surtout dans les nouveaux quartiers. Par contre, dans les anciens quartiers dits populaires, la question pourrait être liée au coût des LBC, mais il faut une sensibilisation pour que les populations de ces quartiers comprennent que le coût est récupéré dans la consommation de l’électricité.

Signalons qu’une LBC coûte entre 2.500 et 5.000 FBu alors qu’une ampoule à incandescence coûte autour de 500 FBu. Selon M. Kubwimana, cette population devrait comprendre que les LBC ont plusieurs autres avantages. Elles ont une durée de vie moyenne de 10.000 heures, soit six à 12 fois plus longues que les ampoules à incandescence et une consommation jusqu’à cinq fois moins que ces ampoules, c’est-à-dire 80% d’économie, a-t-il expliqué, soulignant que les LBC dégagent moins de chaleur lors de la diffusion de l’énergie et qu’elles préservent aussi l’environnement puisqu’elles dégagent moins de CO2.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves