AUJOURD'HUI
169
SEMAINE DERNIERE
2097
PAGES VUES
128467
TOTAL VISITES
106481

Bilan du quatrième trimestre de l’année 2015 et les perspectives de l’année 2016

Bujumbura, 8 déc (DWG) : Le ministre des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias, M. Nestor Bankumukunzi, a présenté lundi, à Bujumbura, le rapport du bilan des activités réalisées en 2015 et les perspectives de l’année 2016.

D’après ledit rapport, durant le 4ème trimestre de l’année 2015, dans le secteur postal, l’attention a été focalisée sur la poursuite du programme d’implantation et d’opérationnalisation des bureaux postaux dans toutes les communes du pays où la Régie nationale des postes (RNP) compte aujourd’hui 141 bureaux postaux fonctionnels. La RNP a, en outre, poursuivi la construction d’un grand immeuble à usage administratif au centre de formation postale à Bujumbura et la poste s’est dotée d’un système d’information moderne et matériel connexe, poursuit le rapport.

Dans le secteur des TIC, indique le rapport, le ministère s’est attelé à faire avancer le projet de loi portant code des communications électroniques et des postes. Le ministère s’est employé aussi à rechercher des partenariats d’où un mémorandum d’entente vient d’être signé entre les pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est et la République populaire de Chine, sous la facilitation de l’union internationale de la communication, en vue de la construction d’une autoroute large bande.

Selon toujours le même rapport, l’ONATEL a poursuivi l’installation et la mise en service des équipements lui permettant de connecter des abonnés à Internet haut débit où tout abonné à la téléphonie fixe de l’ONATEL pourra devenir abonné à Internet fixe de l’ONATEL à travers cette même ligne téléphonique.

En matière de vulgarisation de la politique nationale de développement des TIC, le rapport fait savoir que des ateliers de sensibilisation à l’égard des responsables de l’enseignement des provinces du sud et du centre du pays ont été respectivement organisés à Rumonge et à Gitega.

Pour ce qui est du secteur de la communication pour le développement, indique le rapport, des ateliers de vulgarisation de la politique nationale de communication et de la stratégie de communication du gouvernement du Burundi ont été organisés dans les provinces Mwaro et Gitega, à l’intention des responsables des médias et de la communication. Des groupes d’écoute communautaires qui suivent les émissions radiophoniques et qui les exploitent pour en tirer des leçons en vue d’un changement de comportement ont été mis en place et suivis dans les provinces Kayanza, Kirundo et Muyinga, poursuit le rapport.

Dans le secteur des médias, le rapport indique certaines activités réalisées entre autres la couverture médiatique de la période post électorale avec un accent sur les descentes des membres du Gouvernement dans les provinces du pays ainsi que la production médiatique relative à la mobilisation de la population autour de la sécurité et du développement.

Le ministère a effectué des descentes dans les différents organes de presse en vue d’un dialogue centré sur les bonnes pratiques indispensables notamment l’innovation et le professionnalisme. Il y a aussi un projet de décret qui consiste à ériger la direction de l’agence burundaise de presse (ABP) et d’en faire une direction générale qui a été préparé et présenté au conseil des ministres mais aussi des recommandations à la mise en place des équipes de journalistes en charge de la couverture médiatique des activités de la commission vérité et réconciliation ont été formulées à l’adresse des responsables des médias.

S’agissant des perspectives du ministère pour l’année 2016, le rapport indique qu’une attention particulière sera portée sur la mise en ligne des médias publics, la poursuite du processus de numérisation de la télévision nationale, la promotion de l’image de marque du Burundi par l’usage des médias et l’extension et la modernisation du réseau ONAMOB. Il sera également question de la modernisation des infrastructures postales et du système d’information de la RNP, la réduction de la fracture numérique afin de permettre les zones rurales d’accéder à l’Internet ainsi que la création d’un site intégrant la radio, la télévision et la presse écrite en vue d’un plus facile accès à l’information objective sur le Burundi.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves