AUJOURD'HUI
117
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
128640
TOTAL VISITES
106734

Les parlementaires burundais échangent sur le rapport de mission sur les migrations effectuée à Genève en Suisse

Bujumbura, 1er déc (2015) : Les députés de l’Assemblée nationale du Burundi se sont rencontrés mardi le 1er décembre 2015 en séance plénière, à l’hémicycle de Kigobe, pour échanger sur le rapport de la mission effectuée à Genève en Suisse, du 17 au 21 octobre 2015, par une délégation du Parlement burundais.

Cette délégation, qui était conduite par le président du Sénat, M. Révérien Ndikuriyo, a participé à la 133ième session de l’Union interparlementaire (UIP) dont le thème central était orienté vers « des migrations plus justes, plus sensées et plus humaines, un impératif économique et moral ».

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, M. Edouard Nduwimana, membre de cette délégation, a indiqué que lors de cette conférence, le président du Sénat a pris la parole au cours de laquelle il a déclaré « qu’il est urgent de bien redéfinir les politiques migratoires au niveau mondial ». Cela permettrait, a-t-il poursuivi, de faire face aux tragédies de différentes sortes que subissent les migrants, surtout clandestins, lors de leurs périples, en particulier dans les eaux des mers.

Les députés de l’Assemblée nationale du Burundi ont été ainsi informés qu’à l’issue de la 133ème session de l’Assemblée générale de l’UIP, les parlementaires de 135 pays qui y ont participé ont sorti une déclaration indiquant que les causes de ces migrations sont notamment les conflits armés, l’extrémisme violent, l’extrême pauvreté, l’insécurité alimentaire et les changements politiques.

Dans cette déclaration, les parlementaires ont affirmé que cette situation appelle à l’action. Pour ce faire, précise la déclaration, les migrants doivent être traités de façon digne, dans le respect de leurs droits fondamentaux, quel que soit le motif pour lequel ils ont quitté leur terre. Les femmes et les enfants migrants doivent bénéficier d’une attention particulière et être protégés des abus, de l’exploitation et de la violence.

A côté des échanges sur ce rapport de mission, les députés burundais ont échangé et adopté le calendrier des activités de l’Assemblée nationale pendant la période qui va du 30 novembre au 14 décembre 2015. Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, qui dirigeait les travaux de cette plénière, a saisi cette occasion pour prodiguer des conseils à ses collègues en leur demandant de respecter la ponctualité, l’assiduité et donner l’exemple pour le meilleur rendement de leur institution.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves