AUJOURD'HUI
246
SEMAINE DERNIERE
2341
PAGES VUES
177476
TOTAL VISITES
139045

« Développer les connaissances sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication », déclare Ministre Bankumukunzi Nestor

Gitega, 25 nov. 15 (DWG) : Le Ministère des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias (MPTIC&M) organise en province de Gitega, un atelier de sensibilisation et vulgarisation de la politique nationale de développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à l’intention de cinquante deux responsables de l’enseignement dans les provinces du Centre (Gitega, Muramvya et Mwaro)

Le début des travaux de deux jours (25-26 novembre 2015) a été marqué par le discours de M. Abel Ndayikengurukiye, Conseiller Socio économique du Gouverneur de province de Gitega. Il s’est réjoui dans son mot d’accueil du choix de sa province. Il a en outre souligné que l’atelier vient consolider les connaissances des participants. Il a profité de cette occasion pour formuler le vœu d’envisager les possibilités de déployer la fible optique jusque dans les zones reculées composantes de sa province.

Ministre Nestor Bankumukunzi en charge des TIC et des Médias a rehaussé de sa présence les cérémonies d’ouverture. Il a annoncé à la presse que la tenue de cet atelier s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de développement des TIC parce que l’axe Numéro 1 de cette politique porte sur le développement des ressources humaines qui débute par la sensibilisation des responsables du secteur éducatif. Bankumukunzi espère que l’atelier pourra susciter l’engouement et l’intérêt chez de jeunes et chez les élèves des écoles secondaires et primaires pour que on puisse créer un besoin qui montre combien les TIC sont plus que nécessaires aujourd’hui parce qu’il a été démontré qu’ils constituent la cheville ouvrière du développement des pays et de celui de notre pays.

Ministre Bankumukunzi, a rappelé que l’étape où nous sommes, il est question de susciter de l’intérêt et de faire sentir aux différents responsables de l’éducation que les TIC sont, non pas un choix mais une obligation, un passage obligé. Une fois que l’étape de la sensibilisation sera franchie, l’étape suivante consiste à chercher les outils et équipements des ordinateurs qui seraient mis à la disposition des écoles, des enseignants pour qu’ils puissent s’initier à l’exploitation à l’usage des TIC. « C’est un défis assez difficile à relever ce qui est important, selon le Ministre, c’est que tout le monde, le Gouvernement et ses partenaires aient cette prise de conscience qu’il faut absolument faire pénétrer les TIC dans toutes les zones du pays ainsi que tous les coins du pays, même les plus reculés du pays en vue de permettre à tout le monde d’accéder aux TIC » conclut le Ministre Nestor Bankumukunzi.

Les participants suivent les présentations de la première journée. Ainsi, dans sa présentation Professeur Pierre Ndamama a annoncé que l’éradication de la pauvreté par le pays passe nécessairement par l’éducation de sa population en général, en particulier de la jeunesse. Il a aussi démontré les nombreux avantages que présentent les TIC en plusieurs secteurs de la vie d’un pays.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves