AUJOURD'HUI
353
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
176686
TOTAL VISITES
138780

Visite de son excellence monsieur le premier vice president de la reublique du burundi au ministere de la fonction publique, du travail et de l’emploi

Dans le cadre de ses activités quotidiennes, S.E Monsieur le Premier Vice Président de la République, Monsieur Gaston SINDIMWO a effectué dans l’avant midi du 9 novembre 2015, à 7h20, une visite au Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi (MFPTE).

Dans son mot d’accueil, Monsieur Félix MPOZERINIGA Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi a vivement remercié S.E Monsieur le Premier Vice Président de la République pour la visite qui, selon lui témoigne de l’appui et du soutien que le Gouvernement du Burundi ne cesse d’accorder au MFPTE dans sa noble mission de gestion des fonctionnaires de notre pays. Le Ministre de la Fonction Publique a profité de l’opportunité pour tracer en peu de mots l’état d’avancement des grands chantiers en cours au niveau du Ministère qui sont le Programme National de Réforme de l’Administration Publique (PNRA) qui avance bien avec la mise en place des Guichets Uniques Provinciaux pour la délivrance en province du permis de conduire, de l’extrait du casier judiciaire, du passeport, du laisser passer et d’autres titres de voyages dans les cinq provinces pilotes (Ngozi, Muyinga, Gitega, Mwaro et Bururi). Les GUP seront fonctionnels au début de l’année prochaine. L’acquisition du Logiciel OPEN/PRH de paye et de gestion de la carrière des fonctionnaires et, de détection des fonctionnaires fictifs, a permis de réduire la lenteur dans le traitement et le payement des salaires des fonctionnaires. Le Ministre de la Fonction Publique a également évoqué dans le cadre du PNRA, la mise en place de la Politique de Gestion des Performances dans le secteur public, dans le but d’améliorer l’efficacité et la qualité des services de l’administration publique, cinq (5) cadres par Ministère seront formés au cours de ce mois sur cette politique. Enfin, il a parlé de la mise en place du Comité National de Dialogue Social, organe tripartite qui a permis une réduction sensible des grèves dans le secteur public et, de l’utilisation des TICs dans l’archivage électronique des dossiers et le cabrage des bâtiments en vue d’une interconnexion des services.

Dans son discours, Son Excellence Monsieur le Premier Vice Président de la République Monsieur Gaston SINDIMWO a fait savoir qu’il était venu au Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale dans le cadre de ses activités quotidiennes. De plus il a fait savoir qu’il portait un message spécial de son Excellence Monsieur le Président de la République, celui de félicitation au Ministère pour avoir occupé la première place parmi les autres Ministères dans l’évaluation et le classement effectué périodiquement par le Comité d’Evaluation des Performances des Organismes de l’Administration Public (CEPOP). Il s’est réjoui de la disponibilité des statistiques concernant le chômage et du taux de chômage qui n’est pas très élevé au Burundi (2,4%). Il a exhorté le MFPTE d’aller toujours de l’avant.

Dans leurs différentes interventions, le représentant des travailleurs, le Directeur de l’Ecole Nationale d’Administration, l’Inspecteur Générale de la Fonction Publique et le représentant de l’Office Burundais de l’Emploi et de la Main d’œuvre (OBEM) ont soulevé les problèmes auxquels leurs Institutions respectives font faces au quotidien.

Le problème d’harmonisation des salaires a été évoqué et le représentant des travailleurs a rappelé d’intégrer dans le budget 2016 l’enveloppe de 20 milliards promis. Les autres problèmes soulevés se résument au carence du budget octroyé ainsi que le dysfonctionnement qui pourra se manifester entre le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi et le Ministère en charge de la Solidarité et des Droits de l’homme suite à l’amputation des organismes de sécurité sociale (INSS, ONPR, SEP/CNPS et, MFP) au profit du Ministère en charge de la Solidarité et des Droits de l’Homme.

Son Excellence Monsieur le Premier Vice Président a donné des réponses satisfaisantes aux questions posées et a promis également de les soumettre aux autres hautes instances du pays pour trouver des solutions convenables et durables.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves