AUJOURD'HUI
42
SEMAINE DERNIERE
2591
PAGES VUES
170337
TOTAL VISITES
136143

Le président du Sénat convie les élus locaux à veiller au maintien de la sécurité

Bujumbura, 6 nov 2015 : Le président du Sénat burundais, M. Révérien Ndikuriyo a appelé vendredi les élus locaux de la province Gitega (centre du Burundi) à redoubler de vigilance pour maintenir la paix et la sécurité dans leurs entités administratives respectives.

Il a lancé cet appel lors d’une réunion qu’il a tenu à l’intention des élus communaux et collinaires, des responsables des corps de justice, de sécurité et de défense, des chefs de services, des représentants des confessions religieuses et des organisations de la société civile de cette province. On notait la présence des parlementaires élus à Gitega.

Dans son mot d’accueil, le conseiller principal du gouverneur de Gitega, Gérard Nibigira a indiqué que la paix et la sécurité règnent dans les 11 communes de cette province grâce à la collaboration de la quadrilogie (population, responsables administratifs, sécurité et justice). Il a signalé des cas des groupes armés qui ont été signalés dans la commune Nyarusange en provenance de la province Mwaro, la semaine passée mais qui ont été délogés après l’intervention des forces de sécurité.

Le président du Sénat a fait savoir que la province Gitega est la 15ème visitée dans le cadre d’une tournée qu’il effectuera dans les 18 provinces du pays en vue de rappeler le rôle des élus dans la sauvegarde de la paix et de la sécurité dans leurs milieux respectifs. Il a félicité la population de Gitega qui a su sauvegarder la paix même pendant les manifestations et d’autres tentatives de déstabilisation de la paix qui ont entourées les récentes élections. Il a ainsi indiqué que les élections ont pris fin et qu’il est impérieux de veiller au maintien de la sécurité pour vaquer paisiblement aux travaux de développement. Les élus locaux ont été appelés à redoubler de vigilance pour freiner tous ceux qui tenteraient de déstabiliser la paix.

Pour que la sécurité soit sauvegardée, M. Ndikuriyo a formulé une série de recommandations à l’intention des élus locaux notamment la mise en place de toutes les structures administratives à la base, l’identification régulière des habitants de leurs entités respectives afin de connaître des irréguliers, la tenue régulière des registres des visiteurs, des visites régulières aux administrés et indistinctement.

Dans les échanges, les représentants des élus locaux des différentes communes ont apprécié l’état de collaboration des différents acteurs de sécurité. Nombre des chefs des collines ont demandé l’amélioration de leurs conditions de travail afin qu’ils puissent améliorer leurs performances. Ils ont ainsi notamment demandé des moyens de déplacement (vélos) pour les nouveaux, des téléphones portables, l’augmentation des primes des chefs de colline, l’octroi des primes aux autres membres des conseils collinaires, des équipements en vestes imperméables et chaussures.

Certaines femmes chefs de colline ont recommandé l’organisation des cadres d’échange des femmes élues en vue d’analyser des stratégies à adopter pour augmenter les effectifs des femmes membres des conseils collinaires qui sont encore minoritaires par rapport aux hommes. Pour ce qui concerne l’augmentation des primes des chefs de colline, le président du Sénat a répondu que cette question devrait être analysée par les membres des conseils communaux en fonction des recettes de leurs communes respectives.

Abp-infos

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves