AUJOURD'HUI
46
SEMAINE DERNIERE
1986
PAGES VUES
129385
TOTAL VISITES
107232

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale remet une déclaration écrite de ses biens au président de la Cour Suprême

Bujumbura, 4 novembre : Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, M. Edouard Nduwimana a remis mercredi une déclaration écrite de ses biens au président de la Cour Suprême, Me Sylvestre Mpabwanayo.

A cette occasion, M. Nduwimana a appelé tous les dignitaires burundais à déclarer leurs biens conformément à la loi. Il a précisé qu’il a remis un document écrit de ses biens dans le souci de transparence et de lutte contre la corruption, et montrer aux dignitaires occupant de hautes fonctions qu’ils doivent se conformer à la loi et déclarer leurs biens afin de permettre aux institutions de lutte contre la corruption et les malversations économiques, ainsi qu’à tous ceux qui le souhaitent, de vérifier si ces biens ont été acquis de manière licite ou pas.

L’article 146 de la Constitution de la République du Burundi stipule notamment que les cadres et agents de l’administration publique sont tenus de faire la déclaration de leur patrimoine, dès leur entrée en fonctions et à la fin de ces dernières. L’article 154 de la Constitution de la République du Burundi précise que « lors de leur entrée en fonctions et à la fin de celles-ci, les membres des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat sont tenus de faire sur leur honneur une déclaration écrite de leurs biens et patrimoine adressée à la Cour suprême ».

D’après M. Nduwimana, l’un des soucis de la déclaration des biens par les dignitaires est de montrer à l’opinion nationale et internationale que le parlement et le gouvernement sont respectueux de la loi. Il n’y a aucune discrétion de clarifier l’origine des biens des dignitaires parce que ce sont des personnalités publiques, selon lui.
Sans être précis, M. Nduwimana a dit qu’il dispose des biens meubles et immeubles, quelques maisons, quelques parcelles, quelques véhicules et même des dettes. Il a rappelé qu’il avait même fait la déclaration des biens quand il a accédé à la fonction de ministre de l’Intérieur, précédemment occupée.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves