AUJOURD'HUI
272
SEMAINE DERNIERE
2167
PAGES VUES
128169
TOTAL VISITES
105980

Le chef de l’Etat convie la population à redoubler d’ardeur dans les travaux de développement

Bujumbura, 23 oct 2015 : Le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza a réuni jeudi les natifs et les chefs de services publics et parapublics de la province Gitega (centre), dans une salle des réunions de la commune Gishubi, en vue d’évaluer la situation sécuritaire et de développement socio économique. Le chef de l’Etat burundais a également remis des aides en tôles aux futurs occupants du village
de Gishubi qui n’avaient pas encore couvert leurs maisons ainsi que des aides en vivres secs et des ustensiles de cuisine à 200 personnes vulnérables de cette commune.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Gitega, Venant Manirambona a d’amblée adressé ses remerciements au chef de l’Etat et son gouvernement pour les visites régulières dans cette province et les conseils prodigués. Il a ensuite indiqué que l’état sécuritaire est globalement bon, grâce à une synergie d’actions de la quadrilogie (population, administration, forces de l’ordre, appareil judiciaire).

Cependant, a-t-il signalé, quelques cas de perturbation de la sécurité sont aussi constatés. Il a notamment évoqué les consommateurs des boissons prohibés qui sont à l’origine des cas de violences, mais l’administration s’est engagée à tout mettre en
œuvre pour décourager ces boissons.

Des pluies torrentielles qui ont frappé certaines communes, particulièrement Buraza et Mutaho ont causé des pertes en vie humaines et des dégâts matériels, tels que des cultures ravagées, des maisons d’habitations et des infrastructures communautaires démolies.

Au niveau de la justice, le gouverneur a signalé des cas de jugements rendus, mais non exécutés suite à l’insuffisance des véhicules de déplacement des magistrats sur terrain. Une solution alternative prise est d’emprunter dans les services qui en ont.
Le programme des villages communautaires évolue, mais certaines maisons ne sont pas encore couvertes et risquent de s’écrouler en cette période pluvieuse. En guise de réponse à cette question, le président de la République a distribué des tôles pour couvrir des maisons non encore couvertes au village de Gishubi.

Pour le volet de l’enseignement, la rentrée scolaire est en générale bonne mais le gouverneur a signalé l’insuffisance des enseignants et des salles des classes. Il a ainsi demandé l’appui du gouvernement pour avoir des tôles et du ciment qui manquent pour parachever la construction des classes encore en chantiers. Il a aussi
soulevé un accroissement des abandons scolaires dû notamment au nombre élevé des cas de grossesses non désirées et des mariages précoces des élèves des écoles fondamentales et secondaires.

En ce qui concerne le développement de la ville de Gitega, le gouverneur a indiqué qu’il y a un projet de réhabiliter certaines routes urbaines. Il a ensuite demandé l’appui du gouvernement dans la construction ou la poursuite des travaux de construction des infrastructures communautaires, notamment l’Université Polytechnique de Gitega qui a encore besoin d’augmenter les auditoires.

Comme la réunion s’est poursuivie à huis clos, le porte-parole adjoint à la présidence, Louis Kamwenubusa a, dans un point de presse, souligné que la réunion a été centrée sur l’analyse de l’état sécuritaire et le développement communautaire. Le président de la République a félicité les responsables et la population
pour le maintien de la sécurité. Il leur a ensuite convié à veiller à sa préservation.

Au niveau du développement des infrastructures communautaires, le président Nkurunziza a apprécié l’implication de la population de Gitega dans les travaux de développement communautaire. Il a promis l’appui du gouvernement aux initiatives de développement communautaires. Il s’est réjoui de l’augmentation sensible de certaines infrastructures, telles que les écoles et l’université depuis 2007. Il a en outre invité les parents à renforcer l’encadrement de leurs enfants pour diminuer des mariages précoces et d’autres abus.

Quant à la demande de l’augmentation du courant électrique, le président de la République a fait savoir que la demande est à ce jour supérieur à l’offre. Il a ainsi invité les hommes d’affaires natifs de Gitega à investir dans la production de l’électricité.

Les responsables administratifs et de sécurité devraient redoubler d’ardeur pour décourager la consommation des boissons prohibées qui sont nuisibles à la santé et incitent à des vices divers.

Après la réunion, le président Nkurunziza s’est rendu au stade de Gishubi où il a distribué à 200 personnes vulnérables des aides constituées du riz, du haricot, des houes, des casseroles, des gobelets, des assiettes, des louches. Chacune a eu 10 kilogrammes du riz, 10 kilogrammes de haricot et une pièce de ces objets cités. Des tôles destinées à couvrir 200 maisons du village ont été aussi distribuées.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves