AUJOURD'HUI
353
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
176686
TOTAL VISITES
138780

Commémoration du 54ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance nationale, le prince Louis Rwagasore

Bujumbura, 13 octobre 2015 : Le Burundi a commémoré mardi le 54ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance nationale, le prince Louis Rwagasore.
A Bujumbura, les cérémonies marquées par une messe en sa mémoire et le dépôt de gerbes de fleurs au mausolée du héros national au mont Vugizo ont été rehaussées par le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza et son épouse, les présidents des deux chambres du parlement, les deux vice-présidents de la République, le président de la Cour suprême, les hauts cadres de l’Etat, les hauts gradés de la police et de l’armée. Les membres de la famille de feu le prince Rwagasore, les représentants du corps diplomatique accrédité à Bujumbura, les membres des partis politiques ont également participé aux cérémonies.

Pendant la messe célébrée à la cathédrale Régina Mundi par l’archevêque de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye a prié pour que Dieu pardonne le prince pour d’éventuelles imperfections pendant sa vie sur terre et ses compagnons de lutte dont Pierre Ngendandumwe afin qu’ils retrouvent la vie éternelle. Il a également prié pour que le Burundi retrouve la paix, consolide son indépendance et accède au développement pour lesquelles le prince s’est sacrifié et que Dieu protège et bénisse tous. Il a invité les burundais à être toujours guidé par la Devise de notre patrie qui est l’unité, le travail et progrès.

Un accent a été mis sur le pardon. Dans son homélie, Mgr Ngoyagoye a dit que cette messe dédiée au prince Rwagasore est une occasion de remercier Dieu, le créateur de la terre et du ciel qui nous l’avait donné mais qui a été assassiné, il y a 54 ans à cause de sa bravoure. C’est également une occasion de demander pardon pour le Burundi et tous les burundais.

Il a cité plusieurs exemples qui démontrent comment Dieu est miséricordieux, qui montre que Jésus est venu sauver et non pour punir ou détruire. « Le pardon est accordé aux pécheurs pour qu’ils puissent changer et ressembler à leur tour à Dieu, avoir l’amour du prochain, la solidarité, la compassion », a-t-il noté.

Mgr Ngoyagoye a néanmoins fait remarquer qu’il faut savoir prier et ne pas prier comme Jacques et Jean qui demandaient à Dieu de mettre le feu sur les samaritains qui ne les ont pas bien accueillis. D’après l’archevêque, Dieu va nous demander à la fin de nos jours comment nous avons été sensibles aux douleurs des autres. Il ne nous demandera pas la richesse que nous avons acquises ou les fonctions importantes que nous avons occupées. Il a par ailleurs indiqué que le Pape François vient de dédier toute une année du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016 au pardon.

Après le dépôt de gerbes de fleurs au mausolée du prince Rwagasore par le chef de l’Etat et son épouse, les représentants du corps diplomatique, la famille du prince, les représentants des partis politiques, les cérémonies se sont clôturées par l’écoute du discours prononcé par le prince Rwagasore en 1961 à l’issue de la victoire des législatives par son parti Uprona.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves