AUJOURD'HUI
134
SEMAINE DERNIERE
2523
PAGES VUES
491856
TOTAL VISITES
544390

Des spécialistes en chirurgie à pieds d’œuvre à l’hôpital de Gihofi

RUTANA, 7 fév 2019 : Une équipe de 6 médecins spécialistes en chirurgie en provenance de l’Arabie Saoudite membres de l’association internationale dite PELEKS est à pied d’œuvre à l’hôpital de Gihofi, en commune de Bukemba, province de Rutana au Sud-est, en train de procéder à des interventions chirurgicales des malades préalablement sélectionnés.

Ce travail qui a commencé samedi le 2 février et s’est même poursuivi dimanche a été lancé officiellement par les autorités provinciales ce lundi, a-t-on constaté sur place à Gihofi. Les cérémonies ont commencé par une visite au centre médical que la fondation BENAA pour l’éducation et le développement a construit à son siège sis à Gasyogo sur la colline de Rutana.

Comme constaté sur place, ce centre médical est déjà terminé ; les équipements, les médicaments et le personnel sont sur place et il ne reste que l’autorisation d’ouvrir les portes par le ministère ayant en chargé la santé humaine.

Après cette visite, tous les invités se sont rendus à l’hôpital de Gihofi où ils ont trouvé ces médecins en pleine activité en train d’opérer chirurgicalement des patients atteints des maladies comme l’hernie, le goitre ou ont des fractures non soignées de longues dates ou des tumeurs.

Selon le directeur de l’hôpital de Gihofi qui s’est montré très satisfait du travail que font ces médecins et de la bonne collaboration avec les techniciens locaux dont ils font preuve, il a été opéré 13 patients le premier jour tandis qu’au deuxième jour il en a été opéré 12. Il a indiqué qu’il a été mis sur une liste plus de 600 personnes qui nécessitent d’être opérées et a remercié la fondation BENAA qui, après avoir remarqué qu’il y avait beaucoup de gens qui recouraient aux services de l’hôpital mais que celui-ci ne pouvait pas satisfaire leurs besoins, a fait appel à ces spécialistes. Il lui a demandé de toujours œuvrer pour le bien-être de la population.

Faisant remarquer que l’aire de responsabilité de cet hôpital est très grande avec une population de 221.159 personnes qui doivent consulter les 6 médecins et 33 infirmiers qu’il compte, alors que l’OMS préconise 13 médecins et 28 infirmiers pour 10.000 personnes, le directeur a souhaité voir ces bienfaiteurs aider à l’octroi d’une ambulance pour faciliter le transport des malades, étant donné que celle en place est vieille.

Dans leurs allocutions, que ce soit le médecin directeur du bureau provincial de santé ou le gouverneur de la province, tous ont remercié la fondation BENAA et ces médecins de l’association Peleks pour le travail fait.

Ils ont soulevé certains problèmes que le secteur de la santé connait dans la province, notamment l’insuffisance des structures de soins et de moyens de transport des malades, le manque de médecins spécialistes, l’insuffisance des équipements médicaux pour les examens, et ont souhaité voir ces organisations (les fondations BENAA et PELEKS) les aider en ce qu’ils sont capables.

Le gouverneur a fait savoir que le coût des services rendus surtout pour l’opération de la prostate pour laquelle on doit se rendre en Inde est exorbitant. Il en a remercié ces médecins qui sont en train de le faire gratuitement pour la grâce de Dieu, et leur a souhaité de revenir autant de fois qu’ils le pourront ; ce que leur représentant a promis de faire.

Cette caravane de chirurgie générale et pédiatrique effectuée par la fondation PELEKS en collaboration avec la fondation BENAA pour le développement et l’éducation se poursuivra jusqu’au 8 février courant.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves