AUJOURD'HUI
136
SEMAINE DERNIERE
2190
PAGES VUES
498239
TOTAL VISITES
551560

Les transporteurs appelés à améliorer les conditions de transport dans la nouvelle capitale politique

GITEGA, 31 jan 2019 : Les transporteurs sont invités à assurer une meilleure organisation du transport urbain adaptée à la nouvelle capitale politique du Burundi fixée à Gitega en mettant en place de nouvelles initiatives notamment celle du transport urbain des personnes dans les bus ou les taxis voitures. Cet appel a été lancé par le Gouverneur de Gitega, M. Venant Manirambona, lors d’une réunion qu’il a tenue mercredi soir en compagnie de l’administrateur communal de Gitega, M. Valentin Nahimana et des membres de la Cellule Provinciale de Sécurité à l’intention des transporteurs des véhicules, motos et vélos.

Dans le cadre d’une série d’actions prioritaires aux préparatifs de la nouvelle capitale politique érigée à Gitega, le Gouverneur Manirambona a souligné la nécessité d’améliorer les conditions du transport urbain pour pouvoir s’adapter aux normes urbanistiques et pour garantir la sécurité routière. Il a ainsi invité les conducteurs des véhicules et motos à veiller toujours aux normes routières exigées. Il a cité notamment le respect du code routier, le port des documents exigés, la régularité du contrôle technique et le respect des parkings respectifs. Il a aussi découragé des excès de vitesse et de mauvais chargement qui causent souvent des accidents routiers.

Tenant compte du rythme d’agrandissement de la ville de Gitega, M. Manirambona a aussi demandé aux transporteurs d’initier un transport urbain par bus et taxis voiture des personnes qui voudraient se déplacer d’un quartier à l’autre. Le responsable provincial de l’Office des Transports en Commun, OTRACO, M. Déogratias Nduwimana a répondu que cet office a déjà promis un bus pour le personnel du Sénat qui avait en a déjà exprimé la demande. Il a promis de transmettre cette nouvelle question aux autorités supérieures. Il a toutefois fait remarquer qu’au début de ses fonctions, l’OTRACO avait initié ce projet qui a échoué suite à l’insuffisance de clients mais ceux-ci pourraient cette fois-ci augmenter suite à l’agrandissement de la ville.

De sa part, l’administrateur de la commune de Gitega, M. Valentin Nahimana a rappelé aux taxis motards et cyclistes qu’ils sont tenus de porter des gilets portant des numéros d’identification. Les motards doivent aussi porter des casques de même que leurs clients. Les cyclistes doivent arrêter la circulation à 6 h00 du soir et les motards à 19 h00, a-t-il souligné.

A son tour, le Commissaire provincial de la Police, a interpellé les transporteurs à veiller au strict respect du Code routier faute de quoi ils s’exposeront aux sanctions prévues par la loi.

Pour faire face aux lacunes observées chez certains conducteurs, le commissariat communal s’apprête à organiser une formation des volontaires au Code de la route. Cette formation sera sanctionnée par la passation des tests d’octroi des permis de conduire.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves