AUJOURD'HUI
229
SEMAINE DERNIERE
2456
PAGES VUES
490980
TOTAL VISITES
543304

Remplacement des directeurs des écoles ayant réalisé de faibles taux de réussite aux examens de fin de cycle, session 2018

BUJUMBURA, 25 jan 2019 : Plus de 250 directeurs des écoles qui ont réalisé de faibles performances à l’examen d’Etat et au concours national de certification et d’admission à l’enseignement post-fondamental session 2018 seront limogés, apprend-on d’une lettre circulaire référencée 620/CAB/10068/2018 que la ministre de l’Education, de la Formation technique et professionnelle adressée aux directeurs provinciaux de l’éducation.

Selon cette correspondance, « ces résultats médiocres » témoignent du faible encadrement de ces établissements pour mobiliser les enseignants au tour de la recherche permanente de la performance. Ainsi, la ministre demande, à travers la même correspondance, aux directeurs provinciaux d’enclencher sans délai, « s’ils ne l’ont pas encore fait », les procédures de destitution et de remplacement de ces directeurs, dès la proclamation définitive des résultats définitifs sans attendre l’injonction du ministre. La ministre demande en outre aux directeurs provinciaux de l’enseignement de mettre sur pied des équipes chargées d’analyser dans les détails, le rôle de chacun dans les échecs des élèves.

En effet, la 1ère catégorie de ces établissements concernés par cette mesure est constituée de 160 écoles qui n’ont pas réalisé un taux de réussite supérieur à 30% à l’Examen d’Etat. Ainsi, le rapport qui a été produit par le ministère révèle que six établissements ont enregistré un taux de réussite de moins de 10%. Il s’agit des Ecoles fondamentales de Muhanda (Burambi-Rumonge), de Buruhukiro (Muramvya), de Mbiga (Vyanda-Bururi), de Kigoti (Vyanda-Bururi), de Gahondo (Ndava-Mwaro) et de Rushiha (Musigati-Bubanza).

La 2ème catégorie est constituée de 58 écoles publiques avec un taux de réussite inférieur ou égal à 30% au concours national de certification et d’admission à l’enseignement post-fondamental. 48 écoles de cette catégorie, précise le rapport, ont enregistré un taux de réussite de moins de 30%. La dernière catégorie est constituée de 39 écoles privées qui n’ont pas réalisé un taux de réussite de plus de 20% à l’examen d’Etat. Parmi ces dernières, précise le rapport, 13 de la mairie de Bujumbura ont enregistré un taux de réussite de 0% alors que cinq autres des circonscriptions de Bujumbura-mairie et Rumonge ont enregistré un taux de réussite de moins de 10%.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves