AUJOURD'HUI
155
SEMAINE DERNIERE
2187
PAGES VUES
515208
TOTAL VISITES
574395

Reboisement de la berge de la Ruhwa, frontière partagée avec le Rwanda

CIBITOKE, 23 jan 2019 : Quatorze mille plants constitués de bambous (type sinaroundinalia Alpina), grevilleas et calliandra ont été plantés le mardi 22 janvier 2019 sur une distance de plus de cinq kilomètres, à la frontière de la commune Rugombo en province Cibitoke (nord-ouest du Burundi) avec le Rwanda.

Cette activité a été rehaussée par la présence du chef d’Etat-major de la Force de défense nationale du Burundi (FDN), le lieutenant général Prime Niyongabo, qui conduisait la délégation du comité national de pilotage du projet « Ewe Burundi Urambaye », dans le cadre du programme de reboisement national.

Selon le lieutenant général Prime Niyongabo, qui a parlé au nom du comité constitué par les cadres de cinq ministères impliqués, cette descente a été effectuée pour soutenir l’administration de Cibitoke et les initiatives sporadiques de la population de la commune Rugombo dans le travail de reboiser la berge de la rivière Ruhwa, frontière commune avec le Rwanda. Il a indiqué que la protection des frontières et des rivières sur ces frontières avec les pays voisins fait partie des missions allouées à ce comité qui doit s’exécuter sur sept ans.

Pour encourager la population de Cibitoke et d’autres coins du pays à faire leur ce projet de reboisement, le chef d’Etat-major de la FDN a déclaré qu’avec la conjugaison des efforts, on peut multiplier par trois les résultats attendus du projet de planter 21.000.000 plants, avec trois millions de plants par an. Il a demandé surtout l’implication des comités locaux mis en place pour ce projet qui doivent désormais identifier les sites à reboiser et faire leurs pépinières. Dans ses conseils, le représentant du comité national de reboisement a insisté sur le suivi et le bon entretien de ces boisements qui sont en train d’être mis sur pied, tout en mettant en garde les pyromanes et d’autres destructeurs.

Quant au gouverneur de la province Cibitoke, Me Joseph Iteriteka, il a salué la visite d’une importante délégation en provenance de cinq ministères et a sensibilisé sa population à doubler d’efforts pour reboiser les bordures des rivières et leurs propriétés. Il a conseillé la même population à éviter des plants d’eucalyptus au milieu des cultures, dans les marais ou près des sources d’eau.

Un habitant de Rukana I en commune Rugombo, un certain Innocent Ntakirutimana, qui s’était donné l’initiative de protéger sa propriété et la frontière sur la rivière Ruhwa en plantant des roseaux et des bambous, a été primé par le gouverneur de Cibitoke. Il lui a remis une enveloppe de 50.000 FBu, avec une promesse de lui donner des bottines et une salopette pour l’encourager dans son bon exemple.

Dans le cadre de ce projet de reboisement « Ewe Burundi Urambaye », plusieurs centaines de plants d’eucalyptus et agro-forestiers confondus sont déjà disponibles dans différentes communes. Toute la province Cibitoke envisage de planter trois millions de plants, selon des sources administratives.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves