AUJOURD'HUI
172
SEMAINE DERNIERE
2483
PAGES VUES
530399
TOTAL VISITES
586656

La Route nationale n° 3, tronçon Rumonge - Nyanza-lac, va être réhabilitée

BUJUMBURA, 16 jan 2019 : Le sénat burundais a analysé et adopté à l’unanimité, mardi le 15 janvier 2019, trois projets de loi, l’un en rapport avec l’adhésion du Burundi à l’Alliance solaire internationale (ASI), et les deux autres relatifs au financement de la construction de la Route nationale n°3, tronçon Rumonge - Nyanza-lac.

Les sénateurs ont d’abord analysé le projet de loi portant ratification par le Burundi de l’Accord cadre portant création de l’ASI signé le 26 février 2018 à Bujumbura.

Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Côme Manirakiza qui a représenté le gouvernement à cette séance, a expliqué aux sénateurs l’intérêt du Burundi à adhérer à l’Alliance. Il a informé que l’ASI est une initiative lancée conjointement par l’Inde et la France le 30 novembre 2015 dans le cadre de la COP 21 pour rendre possible le « changement d’échelle » dans le déploiement d’énergie solaire dans 121 pays à fort ensoleillement situés entre les deux tropiques dont fait partie le Burundi. Il a signalé que plusieurs pays de la zone intertropicale se sont engagés à lancer une approche coordonnée autour de quatre usages de l’énergie solaire afin de faciliter le passage à grande échelle des activités dans les domaines comme les applications solaires décentralisées pour un usage artisanal et agricole, les miniréseaux isolés, les toitures solaires et l’électro mobilité solaire.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, plusieurs pays ayant signé l’Accord-cadre ont soumis des projets pour financement. Pour le Burundi, trois projets ont particulièrement retenu l’attention du Secrétariat de l’ASI. Il s’agit de l’application solaire décentralisée, à savoir les lampadaires solaires le long des routes, les mini-réseaux pour l’électrification des centres de l’intérieur du pays ou des villages, et les systèmes solaires sur les toitures pour les infrastructures publiques comme les centres de santé, les écoles secondaires et d’autres.

Après échange, ce projet de loi a été adopté par 38 voix dont sept par procuration. Pour les deux autres projets de loi portant respectivement ratification par le Burundi de l’accord de prêt entre le Burundi et le Fonds saoudien pour le développement, et ratification par le Burundi de l’accord de prêt entre le Burundi et la Banque arabe de développement économique en Afrique, tous les deux relatifs au projet de construction de la Route nationale n°3, tronçon Rumonge – Nyanza-lac signé à Bujumbura le 26 novembre, le ministre en charge des Travaux publics, M. Jean Bosco Ntunzwenimana, a persuadé les sénateurs de l’intérêt de les adopter. Il a expliqué que le projet de réhabilitation de cette route, longue de 52 km, rentre dans la droite ligne de la politique du gouvernement d’une part et celle de la Communauté est-africaine d’autre part.

abp

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE 4 ANS APRES LA PRESTATION DE SERMENT SUITE AUX ELECTIONS DE 2015

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves