AUJOURD'HUI
172
SEMAINE DERNIERE
2483
PAGES VUES
530399
TOTAL VISITES
586656

Les éleveurs de Kayanza et Gitega appelés à faire vacciner leurs chèvres et moutons

KAYANZA/GITEGA, 14 janv 2019 : Le conseiller principal du gouverneur de Kayanza (nord du Burundi) en compagnie du directeur du Bureau provincial de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage (BPEAE), a procédé lundi au lancement de la deuxième campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants, à savoir les chèvres et les moutons, sur la colline Rukanu, a-t-on appris sur place. Il a appelé tous ceux qui sont en possession des bêtes domestiques concernées à les faire vacciner et ceux qui auront à s’y dérober seront déférés devant la justice et punis conformément à la loi.

Dans son discours, le directeur du BPEAE Kayanza, M. Marcien Niyitunga a signalé que cette campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants vise le renforcement de leurs anticorps. De son côté, le conseiller principal du gouverneur, M. Vianney Ndikumana a rappelé les principaux symptômes de la peste des chèvres et moutons. C’est notamment l’hyperthermie, le larmoiement, la diarrhée profuse ainsi que la sécrétion nasale. S’appuyant sur ces symptômes, il a exhorté les éleveurs et les responsables administratifs à sensibiliser tous ceux qui sont en possession de ces bêtes domestiques, sur le danger de la maladie, parce que la transmission se fait d’une bête à l’autre, du fait que l’une d’entre elles n’a pas été vaccinées.

Dans cette même optique, le conseiller principal du gouverneur a appelé les éleveurs présents sur les lieux à éviter le vagabondage de leurs bêtes domestiques car, a-t-il signifié, il peut être à l’origine de la transmission de différentes maladies entre les animaux d’élevage. A ceux qui sont venus faire vacciner leurs chèvres et moutons, il les a invité à ne pas les abattre ou de les vendre le même jour de la vaccination.

A Gitega (centre), la campagne de rappel du vaccin contre la peste du petit ruminant (VPPR) a été lancée lundi par le gouverneur de cette province, M. Venant Manirambona en compagnie du représentant du ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Dr Dieudonné Nsengiyumva ainsi que d’autres intervenants dans ce secteur. Ce vaccin est couplé par l’opération de marquage à l’oreille des chèvres et moutons qui servira pour l’identification du bétail vacciné.

Ce vaccin de rappel, le 2ème du genre après le 1er vaccin d’avril 2018 vise l’éradication des germes de cette peste des ruminants qui a causé d’importantes pertes du petit ruminants dans la province Gitega, a précisé le délégué du ministère de l’Elevage. Pour le moment, il n’y a pas de pestes, mais les résultats du séro monitoring organisé après la 1ère campagne de vaccination ont révélé quelques cas des ruminants qui trainent encore avec des germes de la peste du petit ruminant.

Pour éradiquer cette peste, le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage a organisé ce vaccin de rappel de 24 jours afin que tous les petits ruminants âgés de 3 mois et plus soient vaccinés. Tout éleveur du petit ruminant est appelé à faire vacciner son bétail pour éviter des risques de transmission de la peste. C’est pour faciliter l’identification des chèvres et moutons vaccinés que l’administration du vaccin est accompagnée de l’opération de marquage à l’oreille. Quiconque se dérobera à ce vaccin se sera exposé aux sanctions, telles que l’interdiction de vendre ou d’abattre les petits ruminants non vaccinés.

abp

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE 4 ANS APRES LA PRESTATION DE SERMENT SUITE AUX ELECTIONS DE 2015

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves