AUJOURD'HUI
250
SEMAINE DERNIERE
2017
PAGES VUES
127644
TOTAL VISITES
105450

COMMUNIQUE DE PRESSE

RENCONTRE BILATERALE ENTRE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE DEUXIEME VICE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Dr. JOSEPH BUTORE ET M. BAN KI-MOON, SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES ET SON ADJOINT CHARGE DES QUESTIONS POLITIQUES, M. JEFFREY FELTMAN, NEW YORK LE 25 SEPTEMBRE 2015

Ce vendredi 25 septembre 2015, le Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon s’est entretenu avec Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi, Dr. Joseph BUTORE en compagnie de S.E.M Alain NYAMITWE, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, en marge de la 70ème session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies.
Au menu de leur entretien figurait la situation politico-sécuritaire au Burundi au lendemain des élections générales qui se sont clôturées le 24 août 2015.

D’entrée de jeu, M. Ban Ki-Moon a d’abord félicité Son Excellence M. le Deuxième Vice-Président pour sa nomination à ce poste important. Il a ensuite présenté ses salutations fraternelles au Président Pierre NKURUNZIZA au nom de tout le personnel de l’ONU et en son nom propre.

Au cours de cette discussion qui a duré environ 20 minutes, le Secrétaire Général a offert à la partie burundaise le plein appui de l’Organisation pour trouver une solution pacifique aux différents problèmes auxquels est confronté actuellement le Burundi.

Prenant la parole, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président, a présenté brièvement la situation politique qui règne au Burundi en ce moment. Il a d’abord fait remarquer que les élections se sont terminées et que désormais toutes les énergies du Burundi et de ses partenaires devraient être concentrées sur l’avenir de notre pays.

Aux deux personnalités onusiennes rencontrées séparément la même journée du 25 septembre, le Deuxième Vice-Président a indiqué en substance que l’esprit d’ouverture et de flexibilité du Président NKURUNZIZA a été traduit dans les faits par la formation d’un Gouvernement d’Union Nationale respectueux de la Constitution du Burundi et de l’Accord d’Arusha comme cela avait été suggéré par le Sommet des chefs d’Etat de l’EAC tenue le 31 mai 2015 à Dar Es Salaam en Tanzanie.

Il a précisé également que le nouveau Gouvernement du Président NKURUNZIZA comprend, 12 Ministres issus du parti vainqueur, 5 ministres (soit 25%) proviennent de la Coalition Mizero y’Abarundi dirigée par l’honorable Agathon Rwasa, lui-même devenu Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale. « Le nouveau Gouvernement respecte aussi strictement les quotas prescrits dans l’Accord d’Arusha. Il est composé de 60% de Hutu, 40% de tutsi et un minimum de 30% de femmes », a-t-il ajouté.

Il a en outre déclaré que l’ouverture et l’inclusivité du Président NKURUNZIZA ne se sont pas limitées uniquement aux membres du Gouvernement, qu’également les deux chambres du Parlement sont concernées. A ce sujet, Il a informé son interlocuteur que le nouveau Sénat élu est composé de 50% de femmes et 50% d’hommes. Ce qui est une avancée significative dans la promotion de l’égalité entre les sexes dans notre pays, a-t-il martelé.

En ce qui concerne les réfugiés, il a rappelé que ceux qui ont fui le pays l’ont fait à cause des rumeurs qui ont entouré le processus électoral en grande partie. Il a rappelé que le Président de la République a invité tous les réfugiés à rentrer au pays pour se joindre à leurs frères et sœurs dans la construction du pays natal. C’est ainsi qu’il a demandé à l’ONU, aux pays qui ont accueilli les réfugiés et le HCR de coopérer pleinement pour faciliter leur retour volontaire au pays.

Concernant le dialogue et la concertation, il indiqué que les deux doivent rester parmi les priorités des priorités du nouveau Gouvernement d’Union Nationale. Il a réaffirmé que le dialogue national inclusif va se poursuivre avec toutes les forces vives de la nation à l’exception de ceux qui sont impliqués dans la tentative de coup d’Etat et à l’organisation du mouvement insurrectionnel préélectoral.

Il a annoncé par ailleurs que le Président de la République vient de sortir un décret portant création d’une Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais qui se veut inclusive. Il a rassuré que personne ne sera laissée derrière durant ce dialogue qui ne devrait pas tarder de commencer.

Toujours à propos du dialogue, le Deuxième Vice-Président a insisté sur l’appropriation nationale de ce processus par les Burundais eux-mêmes sans interférence étrangère comme ce fut le cas lors du dialogue de 1990 qui a donné naissance à la Charte de l’Unité Nationale à laquelle le peuple burundais attache toujours une importance capitale.

Pour ce qui est de la sécurité pour tous, le Dr. Joseph Butore a rappelé que la sécurité est la pierre angulaire de tout, car en l’absence de sécurité, aucun développement n’est possible. Il a déclaré avec instance que le Burundi poursuivra son programme de désarmement en conciliant la remise volontaire des armes, la répression pour les récalcitrants et la prévention pour le long terme. A ce sujet, il a promis que le Gouvernement sortira bientôt un décret sur un délai de 30 jours de remise volontaire des armes afin de permettre à ceux qui hésitent encore à se débarrasser des armes qu’ils détiennent illégalement sans poursuite judiciaire.

Prenant de nouveau la parole, le Secrétaire Général de l’ONU a exprimé quelques préoccupations en rapport avec la violence politique au Burundi, la question des droits de l’homme et des libertés d’expression. Il a toutefois assuré le Deuxième Vice-Président que l’ONU restera déterminée à travailler avec le Burundi pour renforcer la stabilité et le développement économique harmonieux pour tous.

A la fin de son intervention, le Deuxième Vice-Président a réaffirmé l’engagement solennel du Gouvernement du Burundi à œuvrer pour le bien-être de toute la population burundaise dans sa diversité politique, ethnique, religieuse, etc. et que le prochain dialogue inter-burundais sera le plus inclusif possible/SA

Retour
Discours: President et autres

MESSAGE TO THE NATION BY HE PIERRE NKURUNZIZA ON THE OCCASION OF THE 1ST ANNIVERSARY OF HIS INAUGURATION

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves