AUJOURD'HUI
136
SEMAINE DERNIERE
2190
PAGES VUES
498239
TOTAL VISITES
551560

Reprise de la commercialisation des porcs et de la consommation de leur viande

RUTANA, 29 déc 2018 : La vente et la consommation de la viande de porc qui étaient suspendues depuis un bon bout de temps sur toute l’étendue de la province Rutana (sud), suite à une épidémie de la peste porcine qui s’était déclarée depuis le mois d’août dans les communes Giharo et Gitanga, vont reprendre ce dimanche 30 décembre 2018, apprend-on sur place à Rutana.

Cette décision a été prise jeudi au cours d’une réunion d’évaluation de la situation qui rassemblait les administrateurs communaux, les cadres du Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et les membres de la cellule provinciale de lutte contre les épizooties et qui a trouvé que la peste porcine a été maitrisée. En effet, depuis que le mouvement de va-et-vient des bêtes a été arrêté ainsi que l’abattage et la consommation de leur viande, vers la fin du mois d’août, et qu’il a été organisé une campagne de désinfection de tout endroit suspecté d’être le foyer de cette maladie, la peste porcine a été maitrisée. C’est-à-dire que ce samedi 29 décembre, deux mois se sont écoulés, jour pour jour, sans connaître aucun cas de décès de bête, suite à cette maladie.

La levée de cette mesure d’arrêter le mouvement de déplacement de porcs, de leur abattage et de la consommation de leur viande ne signifie pas que toutes les autres mesures qui avaient été prises sont suspendues, car leur divagation reste interdite, autant que le mouvement transfrontalier d’échange de ces bêtes qui se fait clandestinement entre la Tanzanie et le Burundi. A ce sujet, il a été mis en garde que quiconque sera attrapé en train de faire traverser la frontière des animaux qui n’auront pas été examinés, sera sévèrement sanctionné pour décourager ce genre d’agissement.

Dans ces deux communes qui ont connu cette maladie, près de 5.000 porcs sont morts avant que ne commence la campagne de lutte contre cette maladie. Dans les deux commune de Giharo et Gitanga, avant la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la peste porcine le mercredi le 22 août, 4466 bêtes avaient été déjà tuées par cette maladie, soit 3539 dans Giharo et 927 à Gitanga, mais les autorités faisaient état d’un nombre inférieur à 1.000 bêtes mortes.

nt état d’un nombre inférieur à 1.000 bêtes mortes. Il a fallu se rendre sur terrain pour la désinfection des milieux suspects pour constater que les dégâts étaient nettement supérieurs à ce qu’on croyait. Avec la mise en œuvre de cette stratégie, 139 porcs seulement sont morts jusqu’à la date du 29 octobre, date à laquelle le dernier cas de décès a été enregistré.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves