AUJOURD'HUI
241
SEMAINE DERNIERE
2051
PAGES VUES
513096
TOTAL VISITES
572549

Sensibilisation des jeunes sur la lutte contre les grossesses non désirées

RUTANA, 19 déc 2018 : L’ONG CORDAID à travers l’IADH, son partenaire d’exécution à Rutana (sud-est), a entamé lundi le 17 décembre 2018, dans le cadre du programme « Menya Umenyeshe », une campagne de sensibilisation des jeunes sur la lutte contre les grossesses non désirées, at-on constaté sur place à Rutana.

Cette campagne, qui est aussi une occasion d’évaluer les connaissances des jeunes sur la santé de la reproduction, a commencé par une réunion des titulaires des centres de santé amis des jeunes, des directeurs des écoles qui sont sous le programme « Menya Umenyeshe » et des présidents des groupes de solidarité (GS) mis en place dans le cadre de ce programme pour la formation des pairs éducateurs. Cette réunion était axée sur les facilités et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de ce programme au sein des jeunes.

Les participants à la rencontre ont apprécié les actions menées pour dispenser aux jeunes des connaissances sur la santé de la reproduction. Ils ont cependant relevé certains problèmes qui gênent la mise en œuvre de ce programme. Ainsi pour les centres de santé amis des jeunes, il a été évoqué le problème de manque de salle pouvant réunir les jeunes en cas de formation. Un autre problème évoqué est le manque de moyens de déplacement pour atteindre les jeunes vivant sur les collines éloignées des centres de santé.

Par ailleurs, ils ont proposé que les films qui ont été donnés pour appuyer la formation qui se donne aux centres de santé soient constamment renouvelés pour éviter la monotonie. En outre, le financement basé sur les performances a été suggéré au sujet de la motivation des centres de santé amis des jeunes.

Les directeurs des écoles qui sont dans ce programme ont salué le fait d’avoir été impliqués mais ont déploré le manque de calendrier des activités leur proposé pour qu’ils puissent s’y référer et éviter de perturber les activités scolaires. Ils ont également souhaité l’octroi des outils de communication et des supports des enseignements dispensés, ainsi que l’intégration de toutes les écoles dans ce programme. Les compétitions interscolaires sur les connaissances en matière de santé de la reproduction ne devraient pas être organisées durant la période des examens, a-t-on proposé, de même que la revue à la hausse des frais de déplacement lors des réunions, compte tenu de l’évolution de la situation.

Les présidents des groupes de solidarité qui étaient présents ont fait savoir qu’il se remarque un manque de cadre de rencontre avec les autres jeunes qui ne sont pas membres des groupes de solidarité. C’est pour cela qu’ils ont souhaité que des jeux sportifs soient organisés sur les collines pour attirer même les autres jeunes quitte à leur transmettre le message sur la santé de la reproduction. Ces jeunes ont également plaidé pour le renforcement de leurs capacités en entrepreneuriat. Ils ont souhaité qu’il y ait une bonne collaboration avec les chefs de collines surtout quand il s’agit de mobiliser et d’inviter les jeunes, et que des visites d’échange d’expériences soient organisées dans d’autres provinces.

Après cette réunion, il y a eu des jeux de questions-réponses pour non seulement évaluer le niveau de connaissances des jeunes sur la santé de la reproduction, mais aussi pour sensibiliser les autres sur les problèmes des grossesses précoces et non désirées.

Chaque bonne réponse à une question posée était couronnée par l’octroi d’un prix composé soit de bidon et de savons, soit de bassin et de savons ou de pagne et de savons.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves