AUJOURD'HUI
43
SEMAINE DERNIERE
2878
PAGES VUES
467799
TOTAL VISITES
505917

Le ministère public dément une vidéo diffusée par une télévision britannique BBC

BUJUMBURA, 13 déc 2018 : Le procureur général de la République M. Sylvestre Nyandwi a animé mercredi le 12 courant un point de presse pour démentir un reportage vidéo de la chaîne britannique BBC sur la violation des droits de l’homme au Burundi.

Selon M. Nyandwi, la chaîne de télévision britannique BBC a diffusé, en date du 04 de ce mois en cours, une vidéo qui, selon le commentateur de cette dernière, relate la poursuite des actes de violation des droits de l’homme au Burundi, suite à l’insurrection qui avait été déclenchée en avril 2015.

Dans ce reportage, a poursuivi M. Nyandwi, il est dénoncé des actes de torture et d’assassinat commis par des agents du Service national de renseignement (SNR) qui auraient été perpétrés dans une maison sise au quartier Kinindo. La vidéo montre un flot de sang qui coule dans un caniveau se trouvant aux alentours de cet immeuble, prétendant qu’il s’agissait du sang de personnes assassinées dans ledit immeuble, a dit M. Nyandwi.

Le procureur général de la République a indiqué qu’après les investigations menées par le ministère public, la maison décrite dans la vidéo est pour le moment gardée par la police, ajoutant qu’aucun agent du SNR n’y est présent. Une mesure qui, selon lui, a été prise après la saisie d’une grande quantité d’armes à feu dans cette même maison en date du 27 novembre 2015.

Il a rappelé qu’en cette date, une tentative d’assassinat a été perpétrée contre le député Zénon Ndaruvukanye et des personnes impliquées dans cette attaque ont été appréhendées et une parmi elles avait révélé cette cache d’armes.

S’agissant des investigations, M. Nyandwi a fait savoir qu’après avoir interrogé les domestiques du propriétaire d’une maison voisine et des voisins de l’immeuble en cause, le ministère public a conclu que les faits relatés ne se sont jamais produits dans cette maison ni dans ses alentours.

Il a ajouté que le liquide montré dans la vidéo n’est que du sang des chèvres abattues par un musulman voisin de la maison lors de la fête du mouton, a-t-il signalé, comme l’a déclaré lui-même, ses domestiques qui ont abattu ces bêtes ainsi que les voisins.

M. Nyandwi a indiqué que quant aux prisons dites clandestines disséminées dans divers coins du pays, les auteurs de la vidéo l’affirment sans apporter la moindre preuve de leur existence. Le procureur général de la République a signalé par ailleurs, que depuis qu’il a été fait état de prisons clandestines dans différents rapports sur les droits de l’homme et dans les médias, lesquels rapports ont été rejetés et démentis par le gouvernement, la police a eu l’occasion de faire visiter les différents médias et observateurs des droits de l’homme de l’Union africaine les différents endroits pointés du doigt. Ces derniers ont pu se rendre compte que ces accusations étaient non fondées, a déclaré M. Nyandwi.

abp

Retour
Discours: President et autres

Message à la Nation de S.E. le Président de la République du Burundi à l’occasion du Nouvel An 2019

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves