AUJOURD'HUI
155
SEMAINE DERNIERE
2187
PAGES VUES
515208
TOTAL VISITES
574395

Manifestation pour soutenir la justice burundaise dans le dossier de l’assassinat du président Melchior Ndadaye

CIBITOKE/BUBANZA, 10 déc 2018 : Une foule nombreuse venue de différentes communes de la province Cibitoke (nord-ouest) a effectué le samedi 8 décembre 2018 une marche manifestation pour soutenir la justice burundaise dans le dossier de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, a-t-on constaté sur place.

Le gouverneur de province, Me Joseph Iteriteka, a remercié les participants présents à ce rassemblement pour exprimer cette opinion politique avant de lire intégralement le message du jour donné par le gouvernement. Il a salué la position du gouvernement et sa façon de traiter les questions des Burundais. Il n’a pas oublié d’inviter sa population à répondre massivement aux travaux communautaires de samedi prochain au chantier de l’Ecole technique des sourds-muets, qui arrive au troisième niveau. Le gouverneur Iteriteka a mis aussi en garde ceux qui ont l’habitude de s’absenter à de tels travaux de développement. Même des amendes de 3000 FBu par ménage seront infligées aux récalcitrants, a-t-il dit.

En province Bubanza (nord-ouest), une marche manifestation contre des propos de Moussa Faki Mahamat de l’Union africaine sur le dossier des accusés d’avoir assassiné le président Melchior Ndadaye et ses proches collaborateurs a également eu lieu le même samedi, a-t-on constaté sur place.

Une foule nombreuse, avec des feuillages à la main, a fait une marche d’environ trois kilomètres. Parmi des slogans, on pouvait entendre, « que ceux qui ont assassiné le président Melchior Ndadaye et ses proches collaborateurs soient arrêtés et sanctionnés conformément à la loi (Abagandaguye umukuru w’igihugu Melchior Ndadaye nibafatwe bahanwe) », « nous fustigeons des forces étrangères car ce sont des colons ( Turiyamirije inteko mva makungu kuko ari aba koloni) », « le génocide n’est plus possible (Ihonyabwoko ntirigishoka) », « nous fustigeons ceux qui s’ingèrent dans des affaires de notre pays (Turiyamirije abivanga mu vy’igihugu cacu) », « des putschistes n’ont plus de place au Burundi (Abaciyumvira gutembagaza inzego, teshwe mute) », etc., a-t-on appris sur place.

Etaient présents à cette marche des parlementaires élus dans la circonscription de Bubanza, des fonctionnaires et cadres natifs de la province Bubanza. A signaler que cette marche manifestation a été débutée par des travaux de développement communautaire qui consistaient en plantation de plus de 3000 plants d’arbres divers sur la colline Gahongore. Le discours du jour a été prononcé par le gouverneur de la province Bubanza, précise-t-on.

abp

Retour
Discours: President et autres

Ijambo rya Nyenicubahiro Umukuru w’Igihugu Petero Nkurunziza Uburundi buhimbaza umunsi w’amasezerano y’ubumwe bw’abarundi 2019.

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves