AUJOURD'HUI
252
SEMAINE DERNIERE
3079
PAGES VUES
458205
TOTAL VISITES
492428

Le 2ème vice-président du Burundi décoré par le président russe

BUJUMBURA, 1er déc 2018 : L’ambassadeur de la Fédération de Russie au Burundi, M. Giorgy Todua a remis vendredi au 2ème vice-président de la République du Burundi, Dr Joseph Butore la médaille de la décoration nationale de « l’ordre de l’amitié » lui décernée par le président de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine. Dr Butore a exprimé ses remerciements au président Poutine pour cette décoration, tout en évoquant les grandes lignes de sa contribution au développement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

L’ambassadeur Epiphanie Kabushemeye-Ntamwana, assistante a.i du ministre burundais des Affaires étrangères a déclaré que le gouvernement du Burundi apprécie hautement la coopération russe et a formulé le vœu le plus ardent de renforcer cette dynamique entre les deux pays. Elle a affirmé la détermination du gouvernement du Burundi à ne ménager aucun effort à cette fin, en rappelant qu’à l’occasion de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Burundi, le président burundais, M. Pierre Nkurunziza a remis une décoration à l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Burundi. Ces décorations sont des gestes très significatifs qui témoignent de la bonne qualité des relations entre les deux pays. Cette décoration du Dr Butore témoigne la reconnaissance de son travail et de son engagement dans le renforcement des relations entre le Burundi et la Russie.

Mme Kabushemeye a précisé que la Fédération de Russie n’a cessé de manifester son soutien au peuple burundais, aussi bien dans des bons moments et les plus difficiles et que ce soutien va droit au cœur du peuple burundais. La coopération entre les deux pays est hautement appréciée, d’après Mme Kabushemeye. En plus des accords de coopération qui ont été signés il y a plusieurs années, d’autres accords de coopération ont été signés ces dernières années. Il s’agit notamment de l’accord de partenariat entre la Banque de la République du Burundi (BRB) et une banque russe « Gazprom Bank » signé à Moscou le 21 juin 2016, de l’accord de collaboration entre la Chambre fédérale de commerce et d’industrie du Burundi (CFCIB) et la Chambre de commerce de la région de Moscou signé en mars 2017, de l’accord de coopération entre le ministère de l’Intérieur de la Fédération de Russie et le ministère en charge de la sécurité publique de la République du Burundi, signé le 24 mai 2017, de l’accord de coopération internationale entre l’Université du Burundi et l’Académie de médecine vétérinaire de Kazan signé au cours de la visite du 2ème vice-président de la République du Burundi à Kazan du 3 au 4 juin 2017, de l’accord entre la REGIDESO et la société correspondante de Mordovie signé en 2017, de l’accord sur l’abolition mutuelle des procédures de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques ou de service, signé le 6 février 2018 à Bujumbura, du mémorandum d’accord sur la coopération en matière d’enseignement supérieur signé le 18 avril 2018 et de l’accord intergouvernemental russo
Agence burundais sur la coopération militaire signé à Moscou le 23 août 2018, en marge du forum international militaro-technique en mai 2018.

La Fédération de Russie intervient en outre dans le secteur de l’éducation en accordant des bourses d’études à l’enseignement supérieur aux étudiants et aux cadres burundais. Au cours de l’année académique 2017-2018, 40 bourses d’études supérieures ont été offertes au Burundi dans les domaines de spécialisation contre une vingtaine de bourses accordées par an les années antérieures. La formation des militaires burundais et plusieurs équipes d’agents burundais de maintien de la paix reçoivent aussi des formations de la part du ministère de l’Intérieur russe, sans oublier la présence au Burundi des investisseurs Tanganyika LISMA (TTLINNO) qui fabrique des ampoules électriques et les visites des hautes autorités dans les deux pays.

L’ambassadeur de la Fédération de Russie au Burundi, M. Giorgy Todua a, dans son discours, mis un accent sur le respect de la souveraineté de la République du Burundi. « Nous observons ce qui se passe au Burundi. Je ne suis pas d’accord avec l’appréciation qui dit qu’il y a une crise au Burundi. Il n’y a pas de crise au Burundi. La situation est normale. Le Burundi ne présente aucun danger ni pour la sécurité internationale, ni pour la sécurité régionale », a affirmé l’ambassadeur Todua, ajoutant que la révision de la Constitution et la composition de la CENI (Commission électorale nationale indépendante) sont une affaire qui concerne les Burundais et que la Russie respecte les décisions du Burundi qu’elle va accompagner. Il a estimé que ce qui est déjà fait par la Fédération de la Russie représente presque rien et qu’il faut faire beaucoup plus, en allant au-delà de 40 bourses d’études par an et de 20 militaires et policiers qui bénéficient des formations sur place ou en Russie. Il a aussi promis beaucoup de projets de coopération entre les chambres de commerce réciproques, plus d’efficacité pour la société Tanganyika LISMA (TTLINNO) et plus d’investisseurs dans le domaine des minerais.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/39/63 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG,

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves