AUJOURD'HUI
137
SEMAINE DERNIERE
2416
PAGES VUES
446822
TOTAL VISITES
480348

Le Burundi satisfait de la coopération régionale dans la lutte contre la maladie à virus Ebola

BUJUMBURA, 9 nov 2018 : Le Burundi est satisfait de la coopération régionale et internationale dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, a déclaré jeudi à Bujumbura Dr Thaddée Ndikumana (Photo d’archives), ministre burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.

Le ministre Ndikumana s’exprimait au cours d’une conférence de presse tenue dans son cabinet de travail en marge d’une présentation des principales réalisations de son ministère au cours du premier trimestre de l’année fiscale 2018-2019.

″D’aucuns savent en effet que la maladie à virus Ebola sévit depuis quelques temps au nord de la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC) ; et ce en partant de la ville de Goma en progressant vers les localités nordiques de cette municipalité urbaine de la province congolaise du Nord-Kivu. Sachez qu’à ce jour, la coopération régionale entre la RDC et le Burundi en matière de lutte contre cette maladie est au beau fixe au niveau de tous les points d’entrée de la frontière commune″, a-t-il précisé.

Le 18 mai dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué qu’elle avait déjà enregistré depuis le début de ce mois dans une zone rurale du nord-ouest de la RDC, 45 cas de maladie à virus Ebola dont 14 confirmés et 25 morts.

Ainsi, a-t-il expliqué, dans le cadre du renforcement des mesures de prévention, de contrôle et de surveillance de la maladie à virus Ebola à tous les points d’entrée, le Burundi a déployé des équipes de médecins qui rendent compte au jour le jour depuis le poste frontière de Ruhwa (nord-ouest) jusqu’à celui de Nyanza-Lac (sud-ouest).

″Les contrôles effectués par nos équipes médicales affectés à ces travaux et qui nous rendent compte au jour le jour sur les contrôles sanitaires réalisés pour détecter la présence de la maladie à virus Ebola chez les personnes ayant passé à ces points d’entrée, n’ont pas encore décelé à ce jour la présence d’un signe clinique de la maladie à virus Ebola au Burundi″, a-t-il expliqué.

Le ministre Ndikumana a tenu à rassurer que le Burundi dispose des ″équipements appropriés″ dont des réactifs pour détecter rapidement la maladie à virus Ebola. Il a ajouté également que les diverses autorités burundaises travaillent en synergie, de jour comme de nuit, à faire face à un éventuel cas de maladie à virus Ebola qui pourrait apparaître sur l’ensemble du territoire burundais grâce à une mobilisation nationale en cours depuis quelques mois.

Tous les contrôles effectués pour lutter contre le virus Ebola, a-t-il insisté, le sont au niveau de tous les points d’entrée au Burundi avec les trois pays limitrophes, à savoir la RDC à l’ouest, le Rwanda au nord et la Tanzanie au sud-est.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/39/63 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG,

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves