AUJOURD'HUI
137
SEMAINE DERNIERE
2416
PAGES VUES
446822
TOTAL VISITES
480348

Commémoration du 25ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye à Bujumbura et Bubanza

BUJUMBURA/BUBANZA, 22 oct (ABP) – Le Burundi a célébré le lundi 22 octobre 2018 le 25ème anniversaire de l’assassinat du président démocratiquement élu, M. Melchior Ndadaye.

Les cérémonies marquant cette journée ont débuté par une messe célébrée à la cathédrale Regina Mundi, en présence des hautes autorités du pays dont le président de la République, M. Pierre Nkurunziza, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, les deux vice-présidents de la République, l’ombudsman de la République du Burundi, ainsi que les membres du gouvernement et des hauts cadres de l’Etat.

Dans son homélie, le vicaire général de l’Archidiocèse de Bujumbura, Mgr Anatole Ruberinyange, a interpellé tous les chrétiens de ne jamais oublier de prier et d’initier des activités concrètes visant à aider son prochain qui en a besoin sans discrimination aucune. Dans ce contexte, les fidèles ont été conviés à faire de la conversion intérieure en travaillant pour qu’il y ait un Burundi nouveau où règnent la paix, la solidarité et la fraternité. Mgr Ruberinyange a exhorté les chrétiens d’être des piliers de la paix, avant d’ajouter que chacun de nous doit chercher à hériter le royaume de Dieu.

Les cérémonies de cette journée se sont poursuivis sur la tombe du héros de la démocratie où le président de la République, accompagnée de son épouse, a déposé une gerbe de fleurs, en hommage du feu président Melchior Ndadaye. Le même acte a été ensuite posé respectivement par le représentant du corps diplomatique et consulaire accrédité au Burundi, la famille de feu président Melchior Ndadaye, les familles des autres disparus ainsi que les représentants des partis politiques agréés au Burundi.

Les participants à cette cérémonie ont également écouté le discours du feu président Melchior Ndadaye prononcé à l’occasion de la victoire de son parti Sahwanya-FRODEBU. Dans ce discours, il a invité les Burundais à adhérer à un Burundi nouveau où règne l’égalité de tous devant la loi, la tolérance mutuelle, le partage des ressources et l’entraide sociale.

En commune Bubanza (nord-ouest du Burundi), tous les drapeaux étaient en berne, et cinq partis politiques, à savoir le CNDD-FDD, le Sahwanya FRODEBU, le FRODEBU Nyakuri iragi rya Ndadaye, l’UPRONA et le RANAC, ainsi que le député "indépendant" élu dans la circonscription de Bubanza, M. Fabien Banciryanino, ont déposé des gerbes de fleurs au monument du héros de la démocratie.

Dans son allocution, l’administrateur de la commune Bubanza, M. François Kazoviyo, a fait savoir que ceux qui ont tué le président démocratiquement élu n’avaient pas encore compris le sens de la démocratie. Il s’est dit satisfait du pas déjà franchi en démocratie et a lancé un appel à ses dirigés de toujours songer au renforcement de la sécurité et à la consolidation de la paix, en travaillant dans la quadrilogie et en renforçant le fonctionnement des comités mixtes de sécurité.

Les festivités ont été débutées par une messe à la cathédrale Christ Roi de Bubanza, où Mgr Georges Bizimana a appelé les chrétiens et autres Burundais à éviter la loi de talion, à bannir la vengeance, à aimer leurs ennemis et à toujours privilégier le pardon.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/39/63 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG,

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves