AUJOURD'HUI
137
SEMAINE DERNIERE
2416
PAGES VUES
446822
TOTAL VISITES
480348

Lancement du programme des foyers améliorés par l’OBEN à Buganda

CIBITOKE, 24 oct 2018 : L’Observatoire pour l’environnement et la nature (OBEN) a lancé officiellement vendredi le 19 octobre 2018 à Buganda, le programme des foyers améliorés au Burundi supporté par la République de Corée. Selon le Président de l’OBEN, M. Claver Ndizeye, l’objectif de ce programme est de préserver l’environnement en diminuant le bois de chauffe ou le charbon qui sont utilisés par 95% de la population burundaise. Ainsi, si l’on parvient à diminuer la quantité de bois de chauffe ou de charbon qu’un ménage consomme par jour, on parvient par conséquent à aider ce ménage à faire ses économies, selon M. Ndizeye.

Le même responsable a révélé qu’après la province de Cibitoke, ce programme qui se fait actuellement en Asie et dans certains pays d’Afrique sera vulgarisé dans toutes les provinces du Burundi. Les représentants des associations communautaires invités au lancement qui utilisent ces foyers améliorés depuis quelques mois, affirment que la quantité de bois de chauffe ou de charbon qu’ils utilisaient par jour avec les anciens foyers a été diminuée jusqu’à trois ou quatre fois avec l’usage de ces foyers améliorés. Une femme de la zone Gasenyi en commune Buganda qui a fait un témoignage a indiqué qu’elle gagne même du temps depuis qu’elle a acheté ce foyer. Elle a déclaré qu’elle n’est pas obligée d’aller chaque jour à la recherche du bois de chauffe comme avant, mais aussi qu’avec ces foyers elle n’a plus de problèmes de yeux liés à la fumée.

La fabrication de ces foyers économiques a été appuyée au paravent par le PAM, qui voulait aider les parents des écoliers des écoles bénéficiant du programme des cantines scolaires devant le problème criant du bois de chauffe, selon un agent du PAM. Ainsi avec cet appui, l’OBEN avait fixé le coût de ce foyer à 2000 francs ou 3000 francs burundais, et pour la pérennisation du programme le prix actuel est passé à 4000 francs Bu la pièce malgré ce que demande la fabrication, a-t-on appris. Pour faciliter la tâche aux vulnérables qui trouvent difficilement les 4000 francs, l’OBEN en collaboration avec la Croix Rouge du Burundi et l’administration prévoit de leur l’octroyer des foyers non encore cuits ou à crédit.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/39/63 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG,

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves