AUJOURD'HUI
377
SEMAINE DERNIERE
3049
PAGES VUES
457005
TOTAL VISITES
491610

Célébration de la journée internationale de la paix.

RUMONGE, 24 sept 2018 : La police de la protection civile, de la prévention des risques et de gestion des catastrophes de Rumonge (sud-ouest du Burundi) a organisée samedi le 22 septembre 2018, en collaboration avec l’association Roots and Shoots, la journée internationale de la paix. Une marche manifestation a ouvert les festivités de cette journée célébrée sur la colline Kanenge, zone Kigwena commune Rumonge.

Le coordinateur national de Roots and Shoots qui lutte pour la protection de l’environnement et la préservation de l’espèce chimpanzé en voie de disparition, M. David Ninteretse, a fait savoir que la célébration de cette journée cadre bien avec l’élévation de la fondatrice de cette association au rang de messagère de la paix dans le monde, à travers les activités de protection de l’environnement.

Le commissaire adjoint à la police de la protection civile, M. Anicet Nibaruta a, dans son discours de circonstance, relevé que le monde a compris qu’il n’y a pas de paix sans développement durable. Pour ce, les nations se sont fixés des objectifs de développement durable à atteindre, dont l’hygiène et l’assainissement, l’eau potable pour tous, ainsi que la protection de l’environnement. Tous ces objectifs doivent être soutenus par des projets d’envergure de prévention des risques et gestion des catastrophes échelonnés sur la période de 2015-2030.

M. Nibaruta a fait savoir que le gouvernement du Burundi a pris les devants en invitant les Burundais en exil à rentrer au pays et se mettre ensemble avec les autres pour vaquer aux activités de développement. Au moment où les victimes des changements climatiques réinstallés sur la colline Cabara-Mayengo en zone Kigwena avaient pris part à cette célébration, M. Nibaruta a annoncé que le gouvernement va continuer à leur construire des maisons, fournir de l’eau potable, du courant afin qu’ils soient facilités dans leur vie quotidienne et vaquer facilement aux activités de développement. Il a terminé ses propos en interpellant les parents à bien éduquer leurs enfants, à faire partie des associations de développement, ne pas gaspiller les récoltes et ne pas s’adonner à l’ivresse.

Roots and Shoots a fourni des cahiers aux enfants vulnérables, 145 cartes d’assurances maladies aux familles vulnérables. En matière de protection de l’environnement, cette organisation a préparé 40.000 plants d’arbres à planter sur les flancs des collines.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de S.E.M l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors de la présentation du rapport A/HRC/39/63 de la Commission d’enquête sur la situation des droits de l’homme au Burundi devant la 3ème Commission de l’AG,

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves