AUJOURD'HUI
298
SEMAINE DERNIERE
2484
PAGES VUES
428058
TOTAL VISITES
455058

Vers la réforme de l’enseignement fondamental

BUJUMBURA, 13 sept 2018 : L’Assemblée nationale a analysé et adopté à l’unanimité des voix exprimées, le projet de loi portant ratification par la République du Burundi d’un accord de don entre la République du Burundi et l’Association internationale de développement (IDA) pour le financement du projet d’amélioration des apprentissages en début de scolarité. Les motifs de ce projet de loi ont été exposés par la ministre de l’éducation, de la formation technique et professionnelle, Mme Janvière Ndirahisha.

C’est un don de 40 millions de dollars américains pour un projet de cinq ans dont la mise en œuvre est prévue pour la mi-septembre 2018. Il constituera un appui dans la poursuite des actions liées au renforcement des acquis de la réforme de l’enseignement fondamental, à la révision des programmes de formation des deux premiers cycles de l’enseignement fondamental, à l’accompagnement des enseignants par des formations intensives et un encadrement de proximité, à la mise à la disposition des écoles, des manuels scolaires et d’autres outils didactiques, à l’amélioration du système de gestion des écoles par l’encadrement des parents et des communautés.

Le projet sera réalisé dans toutes les écoles qui organisent l’enseignement des deux premiers cycles, c’est-à-dire de la première à la quatrième année de l’enseignement fondamental. Il tient compte de l’enseignement public et de l’enseignement privé. La moitié du financement est orientée vers la révision des programmes, la mise à disposition des manuels scolaires et autres outils didactiques, la formation des enseignants de ces niveaux et des responsables scolaires. Pour le troisième cycle soit la 5ème année et la 6ème année, le ministère prendra des dispositions pour poursuivre le projet et les budgets du gouvernement seront utilisés pour la suite des étapes.

Concernant les enfants vivant avec un handicap, la ministre Ndirahisha fait savoir que le projet ne prévoit pas de programme spécifique, mais qu’il y aura des activités qui apporteront des effets positifs dans l’amélioration des apprentissages pour cette catégorie d’enfants. Par exemple, la réhabilitation des écoles apportera la facilitation dans la mobilité sur des chaises roulantes.

Ce don sera subdivisé en quatre composantes. Le budget prévu au renforcement du soutien parental et de la fréquentation scolaire des élèves est estimé à 9 millions, contre 19,5 millions de dollars d’appui à l’élaboration du programme pédagogique structuré orienté vers les meilleurs résultats d’apprentissage, 6,5 millions de dollars destinés à l’alignement des activités pour le rendement des élèves en début de scolarité et 5 millions de dollars pour aligner les systèmes pour améliorer la progression et l’apprentissage des élèves en début de scolarité.

abp

Retour
Discours: President et autres

Discours de Son Excellence le Président de la République lors du lancement du Plan National de Développement

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves