AUJOURD'HUI
96
SEMAINE DERNIERE
2630
PAGES VUES
174174
TOTAL VISITES
137890

La PNB appelle à la remise volontaire des armes détenues illégalement par les populations civiles

Bujumbura, 7 septembre 2015 : Le porte-parole de la Police nationale burundaise (PNB), le commissaire Pierre Nkurikiye, a indiqué ce lundi qu’il est très urgent que les populations civiles détenant illégalement les armes les remettent de leur propre gré, non seulement pour ne pas s’exposer aux sanctions qui sont prévues par le code pénal burundais, mais aussi et surtout pour leur propre sécurité et celle des leurs.

Ce message du porte-parole de la police intervient après qu’un habitant du quartier Carama I de la commune urbaine de Kinama (nord de la capitale) ait tué par balle son fils dans la nuit de samedi à dimanche 6 septembre 2015.

Le commissaire Nkurikiye regrette la mort de cet étudiant survenue au lendemain d’une conférence de presse qui a été animée par quatre membres du gouvernement en charge respectivement de la Sécurité publique, la Défense nationale, la Justice et l’Intérieur, qui avaient appelé à la remise des armes détenues illégalement. « Ces armes détenues illégalement par les populations civiles constituent un danger non seulement pour ceux qui les détiennent mais aussi pour leur famille entière. L’incident qui vient de se produire à Carama devrait servir de leçon pour ceux qui ne veulent pas entendre l’appel qui a été lancé par les plus hautes autorités de la République », a dit le commissaire Nkurikiye.

Le porte-parole de la PNB se réjouit qu’une accalmie ait été observée ce week-end dans tous les quartiers de la ville de Bujumbura, précisant que toutes les précautions ont été prises pour renforcer la sécurité dans la ville de Bujumbura et dans d’autres coins du pays.

Pour rappel, les nuits de dimanche à lundi et de lundi à mardi de la semaine dernière ont été marquées par des tirs nourris et des explosions de grenades dans les quartiers de Ngagara, Cibitoke et Musaga. Cette ambiance d’insécurité a été suivie par des opérations de fouilles-perquisitions qui ont été menées par des éléments de la PNB dans les quartiers Musaga et Jabe.

ABP-Info

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves