AUJOURD'HUI
291
SEMAINE DERNIERE
3197
PAGES VUES
436878
TOTAL VISITES
467885

Comparution des trois personnes suspectées de l’assassinat d’un chef ménage en commune Mugina

CIBITOKE, 13 juin 2018 : Trois personnes suspectées dans l’assassinat du chef de ménage de Rushima en commune Mugina, M. Nicodème Nyandwi, tué la nuit du 24 au 25 mai 2018, ont comparu lundi le 11 juin 2018 devant le tribunal de Grande Instance de Cibitoke (nord-ouest du Burundi), a-t-on constaté sur place.

Il s’agit de Nduwimana Jean Marie, Jonathan Hakizimana et Vénancie Barakamfitiye (la femme du disparu). Le ministère public accuse la femme du disparu et Jean Marie Nduwimana d’avoir planifié cette élimination physique contre une somme de 100.000 FBu que Vénancie Barakamfitiye devrait payer après l’homicide. Cette dernière a avoué ce complot devant les juges, tout en précisant qu’ils avaient fait sortir la victime vers 22 heures pour passer à l’acte et déplacer par la suite le cadavre vers l’extérieur du ménage.

Le nommé Jonathan Hakizimana est accusé par le ministère public de complicité avec son ami Jean Marie Nduwimana avec qui ils ont passé la nuit ensemble. Les deux ont cependant nié les faits leur rapprochés et ont demandé l’audition de leurs témoins. Le tribunal de Grande Instance, jugeant à charge et à décharge, a remis l’affaire à ce mercredi 13 juin, date d’audition des témoins du ministère public et ceux des deux suspects.

Signalons que tous les trois restent détenus au cachot de la police à Cibitoke depuis le lendemain du meurtre, et Venancie Barakamfitiye, qui accusait son mari d’entretenir une concubine, est une mère de neuf enfants.

abp

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E.M. Ezéchiel NIBIGIRA, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDU A LA 73ème SESSION ORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU, New York, le 29 septembre 2018

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves