AUJOURD'HUI
374
SEMAINE DERNIERE
3211
PAGES VUES
435890
TOTAL VISITES
467079

Réinstallation de 174 ménages à Mayengo

RUMONGE, 29 mars 2018 : 134 ménages venus des sites Gitaza et Cashi ont été réinstallés sur la colline Mayengo de la zone Kigwena en commune et province Rumonge (sud-ouest du Burundi), dans des maisons en bâches de trois chambres et salons, pourvues de tôles.

Gitaza et Cashi sont des sites d’hébergement temporaire pour les ménages victimes du sinistre qui a été occasionné par des pluies diluviennes mêlées de vent violent du 1er et 2 novembre 2015, avant la construction de leurs maisons. L’opération de réinstallation a commencé lundi le 26 mars 2018 quand 63 ménages ont été transférés à Mayengo depuis le site de Gitaza. Le mardi 27 courant, c’était le tour de 71 ménages venus du site Cashi de la commune Muhuta.

Le chef de cabinet du ministère des Droits de la personne humaine, des Affaires sociales et du Genre a officiellement présidé les cérémonies de cette réinstallation, en présence du conseiller aux affaires sociales à la 2ème vice-présidence de la République, M. Déo Rusengwamihigo. Le gouverneur de la province Rumonge a demandé aux 40 ménages originaires de la colline Mayengo de bien accueillir les nouveaux venus et de bien se comporter. Il a plaidé pour que le gouvernement continue les travaux de construction, sans oublier les écoles et marchés, et qu’il y installe le courant électrique.

Le chef du cabinet au ministère en charge des Droits de l’homme a fait savoir que les travaux de construction vont continuer et que les bâches seront remplacées par des briques. Il a fait savoir que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour aider d’autres sinistrés, tout en interpellant les bénéficiaires de ces maisons à ne pas les vendre. Ceux qui seront attrapés en train de les vendre ou qui n’y habiteront pas se verront retirer la propriété pour la remettre à d’autres. Au total, 840 sinistrés de 134 ménages venus des deux sites vont habiter à Mayengo, aux côtés de 40 autres ménages originaires de Mayengo qui ont cédé leurs propriétés pour permettre la construction des 174 maisons. A chacun des 174 ménages, on a donné un titre de propriété attestant que la maison lui appartient.

Mme Consolate Nduwamungu venue du site Gitaza s’est dite reconnaissante d’avoir un toit. Elle demande qu’on leur octroi des champs à cultiver et un capital pour faire un petit commerce. Les mêmes maisons ont été construites à Manego pour des gens qui ont préféré rester chez eux sur les collines de Muhuta plutôt que d’aller à Mayengo.

abp

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E.M. Ezéchiel NIBIGIRA, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDU A LA 73ème SESSION ORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU, New York, le 29 septembre 2018

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves