AUJOURD'HUI
103
SEMAINE DERNIERE
3671
PAGES VUES
385627
TOTAL VISITES
376616

Les Burundais appelés à sauvegarder l’unité pour un développement durable

CIBITOKE, 26 mars 2018 : Le parti UPRONA a procédé dimanche le 25mars 2018, au cheflieu de la commune Mugina en province Cibitoke (nord-ouest du Burundi), à la célébration du 56ème anniversaire de sa victoire aux élections de 1961 sous le thème : « L’UPRONA au service de la réconciliation des Burundais par une préparation minutieuse des élections de 2020 ».

Le 1er vice-président de la République, M. Gaston Sindimwo, membre de ce parti et présent dans ces cérémonies a, dans son discours, rappelé que l’on ne peut pas parler de l’indépendance du Burundi sans parler du parti UPRONA car, a-t-il souligné, c’est bien ce parti qui a lutté pour l’indépendance du pays. Il a rappelé qu’avant que le Burundi n’accède à son indépendance, les colonisateurs ont cherché à diviser le peuple burundais en mettant en application, en 1929, le tribalisme entre les Burundais.

Pourtant, a-t-il poursuivi, le prince Louis Rwagasore, Pierre Ngendandumwe et leurs compagnons ont tout fait pour combattre ce tribalisme en engageant une lutte pour l’indépendance. Les colonisateurs se sont alors mis ensemble avec quelques Burundais, dont certains même issus de la famille de Rwagasore, et ont créé un parti, le PDC, qui ne voulait pas que le Burundi soit indépendant. Mais l’indépendance a été acquise grâce à la bravoure de Rwagasore et à l’unité des Burundais.

Mécontents de cette acquisition de l’indépendance, a-t-il continué, les colons ont fini par assassiner le prince Rwagasore le 13 octobre 1961. Son compagnon de lutte, M. Ngendandumwe, a pris la relève en mettant toujours en avant l’unité, mais il a été lui aussi assassiné. Ces colonisateurs ont alors cassé l’UPRONA jusqu’à renverser la monarchie en faveur de la 1ère République dont tous les ministres et nouveaux dirigeants de l’UPRONA étaient ceux-là qui rivalisaient Rwagasore. Les mêmes colonisateurs ont alors semé la politique de division en inculquant dans l’esprit des Burundais que l’ennemi du hutu est le tutsi, et vice-versa, a-t-il dit, se réjouissant que les Burundais ont déjà remarqué que cette interprétation n’est pas vraie. Selon M. Sindimwo, l’ennemi des Burundais est la faim et la pauvreté.

Revenant sur le thème, le 1er vice-président de la République a appelé les membres de l’UPRONA à être unis et à s’aimer mutuellement. D’après lui, les Upronistes doivent se caractériser par l’amour mutuel et l’amour de leur patrie, à l’instar de Rwagasore. Il leur a demandé de ne pas se laisser tromper par qui que ce soit car, a-t-il rappelé, en 2015, il y a eu des gens qui se faisaient passer pour des membres de l’UPRONA pour tromper beaucoup de gens. Il a profité de l’occasion pourlancer un appel vibrant à tout membre de l’UPRONA qui a dévié de regagner le bercail afin de conjuguer les efforts pour la construction du pays. Tous les Upronistes, en particulier et tous les Burundais en général, ont été invités à sauvegarder l’unité pour atteindre un développement durable.

S’agissant du référendum de mai 2018, M. Sindimwo a invité tous les membres de l’UPRONA et toute personne qui aime son pays à répondre au référendum de mai 2018 car, a-t-il déclaré, il n’y a aucun article dans ce nouveau projet d’amendement de la Constitution qui déstabilise l’unité nationale et la souveraineté du pays. Des descentes pareilles avaient été effectuées le même jour dans toutes les communes de la province Cibitoke où différents cadres du bureau central de l’UPRONA ont été déployés, a-t-on informé.

« Célébrer cette date qui rappelle 56 ans d’anniversaire de la victoire de l’UPRONA est un honneur », a déclaré le secrétaire communal de l’UPRONA à Mugina, M. Jean-Marie Hatungimana, dans son mot d’accueil. Il a fait savoir que la vie du parti UPRONA se porte bien dans la commune Mugina car, a-t-il noté, tous les comités existent et fonctionnent bien sur toutes les collines. 71 nouveaux adhérents en provenance du parti FNL et 80 autres en provenance d’autres partis politiques ont été, à cette occasion, accueillis au sein de l’UPRONA, signale-t-on.

abp

Retour
Discours: President et autres

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DES POSTES, DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES MEDIAS A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA REUNION D’INFORMATION ET DE PRESENTATION DU « PROJET D’ACCES A LA TELEVISION SATELLITAIRE POUR 300 VILLAGES AU BURUNDI »

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves