AUJOURD'HUI
374
SEMAINE DERNIERE
3211
PAGES VUES
435890
TOTAL VISITES
467079

Au moins 358 ménages ont regagné leurs collines en provenance des camps des réfugiés de Tanzanie

CANKUZO, 15 mars 2018 : Au moins 358 ménages composés de 1.058 personnes ont, dans le cadre du rapatriement organisé par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR), regagné, en dates du 6 au 11 mars 2018, leurs collines d’origine en provenance des camps des réfugiés de Mutenderi, Nyarugusu et Nduta en Tanzanie, a-t-on appris de source administrative.

Selon cette source, c’était pour la première fois qu’on accueille un si grand nombre de rapatriés dans deux ou trois jours successifs. Tous ces rapatriés, indique cette même source, étaient à bord des bus de l’Office des transports en commun (OTRACO) qui les ont transportés jusqu’aux chefs-lieux de leurs communes respectives, tandis que leurs bagages étaient chargés dans des camions du HCR.

Chaque rapatrié a quitté le chef-lieu de la commune vers sa colline natale où il a été accueilli par les siens dans sa propriété.

Parmi ces 358 ménages, la commune Mishiha a accueilli 106 ménages composés de 352 personnes, suivie de la commune Gisagara qui a accueilli 105 ménages de 359 personnes. La troisième est la commune Cendajuru qui a accueilli 58 ménages composés de 166 personnes, la quatrième est la commune Cankuzo avec 54 ménages composés de 87 personnes accueillies, tandis que la commune Kigamba a, quant à elle, accueilli 35 ménages composés de 94 personnes.

Des motifs variés leur ont poussé à se réfugier en Tanzanie, notamment la peur, la famine et la pauvreté, ont indiqué certains rapatriés rencontrés aux chefs-lieux des communes, précisant qu’ils sont partis entre les années 2015 et 2017.

L’administration demande aux rapatriés de se sentir à l’aise chez-eux et de s’associer aux autres pour contribuer au développement de leur pays car, précise-t-elle, la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national. Tous les rapatriés sont exhortés, chaque fois qu’ils arrivent, à ne pas prêter oreille aux enseignements de nature à semer le désordre.

abp

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E.M. Ezéchiel NIBIGIRA, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDU A LA 73ème SESSION ORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU, New York, le 29 septembre 2018

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves