AUJOURD'HUI
420
SEMAINE DERNIERE
3321
PAGES VUES
435036
TOTAL VISITES
465694

Le ministère des Finances demande aux communes d’utiliser les 500 millions avant la fin de l’année

MAKAMBA, 5 mars 2018 : Le ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation a réuni vendredi 2 mars 2018 à Makamba (sud), les administrateurs, les comptables, les représentants des hommes d’affaires et de la société civile pour leur expliquer l’élaboration et l’utilisation du budget de l’Etat exercice 2018.

Dans son allocution d’ouverture des activités, le directeur général du Budget, M. Edonias Niyongabo, a demandé aux administratifs communaux d’utiliser les 500 millions de francs burundais que le gouvernement octroie aux communes avant le 20 décembre 2018, car les principes des finances publiques indiquent que le budget est annuel.

Pour aider les communes à utiliser en totalité cette allocation du gouvernement, le code des marchés publics est revu. Le montant de 500 millions de francs burundais sera versé directement au compte des communes. L’Autorité de régulation des marchés publics pourra faire une évaluation à posteriori a continué le directeur général du budget. La commune pourra engager 80 000 000 FBu dans les projets de développement sans toutefois passer dans les procédures des marchés publics.

Les participants à la réunion en l’occurrence l’administrateur de la commune Makamba et le vice-président du conseil communal de Kayogoro ont voulu savoir pourquoi le budget alloué au ministère de l’Agriculture et de l’Elevage n’est pas revu à la hausse alors que plus de 90 % de la population vit de ce secteur primaire.

L’expert dans l’élaboration du budget au ministère des Finances, M. Nolasque Ndikumana a indiqué que le budget du secteur de l’agriculture et de l’élevage s’élève à 9.4 % du budget de l’Etat. Le gouvernement compte augmenter le taux, raison pour laquelle il demande aux administratifs de sensibiliser la population à payer l’impôt et les taxes pour augmenter les recettes de l’Etat.

Le budget de l’Etat s’élève à plus de 1431,7 milliards de francs burundais avec un déficit de 164 milliards de francs burundais qui seront mobilisés à travers les crédits intérieurs et extérieurs.

abp

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E.M. Ezéchiel NIBIGIRA, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDU A LA 73ème SESSION ORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU, New York, le 29 septembre 2018

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves