AUJOURD'HUI
224
SEMAINE DERNIERE
5921
PAGES VUES
395695
TOTAL VISITES
402351

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE DES POSTES, DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES MEDIAS A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DES TRAVAUX DU FORUM DES RADIOS SUR LA STRATEGIE DE SORTIE DU PROJET : « RENFORCER LES CAPACITES DES RADIOS LOCALES PAR LE BIAIS DES TIC »

REPUBLIQUE DU BURUNDI

MINISTERE DES POSTES, DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES MEDIAS

CABINET DU MINISTRE

BUJUMBURA, HOTEL ROYAL PALACE, 20 FEVRIER 2018

-  Monsieur le Président du Conseil National de la Communication,

-  Monsieur le Délégué du Conseiller Principal à la Deuxième Vice-Présidence de la République Chargé des Questions Presse et Communication,

-  Monsieur Monsieur Michel Elvis Kanmoe ci présent parmi nous, Délégué du Directeur Multisectoriel Régional du Bureau de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale de Yaoundé,

-  Mesdames, Messieurs les fonctionnaires de la Maison de l’UNESCO pour la Culture de la Paix au Burundi,

-  Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales,

-  Mesdames, Messieurs les Hauts Cadres du Ministère des Postes, des Technologies de l’Information, de la Communication et des Médias,

-  Mesdames, Messieurs les Directeurs Generaux et Responsables de Médias,

-  Mesdames, Messieurs les Responsables des Organisations des Professionnels des Médias,

-  Mesdames, Messieurs les Facilitateurs,

-  Mesdames, Messieurs, les Journalistes,

-  Chers Participants au Forum,

-  Distingués Invités, Mesdames, Messieurs

A seulement une semaine, jour pour jour de la célébration de la 7ième Edition de la Journée Mondiale de la Radio, l’Assemblée Générale des Nations Unies l’ayant formellement adopté, le 14 janvier 2013 sur proposition de la Directrice Générale de l’UNESCO, c’est pour moi aujourd’hui un honneur et un réel plaisir de nous retrouver et prendre la parole devant cette auguste assemblée pour procéder à l’ouverture solennelle des travaux du Forum des Radios sur la stratégie de sortie du projet financé l’Agence Suédoise pour le développement International (SIDA) via l’UNESCO dénommé : « Renforcer les capacités des radios locales par le biais des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) »

1. Qu’il me soit permis de prime à bord, de souhaiter à tous et à chacun la bienvenue en même temps que je vous vous remercie d’avoir bien accepté de répondre personnellement à notre invitation.

2. Je salue la présence parmi nous de Monsieur le Directeur Multisectoriel Régional du Bureau de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale de Yaoundé qui malgré ses multiples occupations à daigné rehausser de sa présence les travaux de ce Forum, veuillez trouver ici l’expression de nos profondes gratitudes.

3. Aussi, je profite Monsieur le Directeur Multisectoriel Régional de cette occasion qui m’est offerte pour me réjouir, au nom du Gouvernement de la République du Burundi des activités réalisées au cours de la période 2014 - 2017 phases correspondant à la mise en œuvre du projet ci-haut cité en étroite collaboration avec votre Représentation de la Maison de l’UNESCO à Bujumbura

4. Je suis particulièrement heureux de constater que vous soyiez personnellement présent à ce Forum où il sera notamment question d’évaluer l’impact du projet en vue de réfléchir ensemble sur les voies et moyens de sa reconduction et étendant son action sur le maximum des médias burundais.

5. Comme un bon nombre d’entre vous le savent au cours de précédente phase, un accent particulier a été mis principalement sur 4 radios locales suivantes : Ijwi Ry’umukenyenzi, Humuriza FM, CCIB FM +, la Radio Colombe et me permet de revenir sur les principales réalisations suivantes :

 Ces stations sont désormais capables de mieux gérer leur recette grâce à une application déployée par le projet,

 Elles disposent d’un système de gestion de documents électroniques (reportage, interview, émissions, etc.),

 Elles disposent d’un réseau de correspondants locaux qui couvrent les nouvelles dans plusieurs localités grâce aux technologies mobiles,

 Elles ont revu leur grille de programme afin de les faire correspondre aux attentes de l’audience,

 Elles produisent de nouvelles émissions axées sur les sujets d’intérêt pour les populations locales,

 Elles interagissent avec leur audience via une application déployée par le projet,

 Elles génèrent de nouveaux revenus grâce aux applications qui ont été mises à leur disposition,

 Elles développent au moins une activité génératrice de revenus,

 Elles sont capables de faire la planification et le suivi de leur budget,

 Elles donnent plus de parole aux populations locales….

Distingués invités,

Mesdames, Messieurs,

6. Il sied de rappeler ici que l’organisation du présent Forum se tient à un moment extrêmement important de l’histoire de notre pays avec l’enclenchement du processus électoral précédé par l’organisation du référendum constitutionnel de mai 2018 où l’enrôlement des électeurs qui vient de se terminer avec la fin de la semaine dernière a connu une participation massive de la part de population burundaise ce qui augure des lendemains meilleurs pour les élections de 2020.

7. Bien plus et pour la première fois dans l’histoire de notre pays et ce dans la perspective de respecter les prescrits de la Constitution de la République du Burundi, de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconcialiation, le Conseil National pour l’Unité Nationale et la Réconciliation a été mis sur pied le 29 décembre 2017 et ses membres viennent de prêter serment le 6 février 2018.

8. Par ailleurs, l’équipe de la Commission Vérité et Réconciliation a été complétée le 29 décembre 2018 pour lui permettre la poursuite de ses travaux de découvrir la vérité sur le passé peu glorieux du pays au fin de favoriser et promouvoir définitivement la réconciliation nationale.

9. Comme vous pouvez vous en douter, cette intense activité politique nécessite de la part des responsables des médias, des journalistes que vous êtes, une préparation tout à fait minutieuse voire intense pour vous permettre d’être à la hauteur de votre noble mission c’est pourquoi, je salue cette heureuse initiative de l’UNESCO d’organiser ce Forum pour rappeler aux uns et autres le comportement à adopter dans de pareilles circonstances.

10. Les thèmes qui seront développés par d’éminents experts dits Facilitateurs au cours de la première journée répondent précisément aux soucis du moment de la part des bénéficiaires de la formation et ont trait principalement au traitement de l’information, au rôle des médias et des radios communautaires, à la couverture des sujets d’intérêt pour les populations locales, les défis de la viabilité économique des radios locales et communautaires…

11. J’exhorte fortement les facilitateurs des travaux, ainés du reste pour la plupart dans le métier qui ont bien voulu disposer de leur temps pour donner le meilleur d’eux- mêmes afin que la préparation, la couverture de tout le processus électoral de 2020 se déroulent dans les meilleures conditions possibles dans le domaine qui est le leur.

12. Par ailleurs, le Gouvernement se réjouit de ces travaux qui rentrent en droite ligne du plan d’actions de la Politique Nationale de Communication en son AXE MEDIAS sur les réformes visant les médias de proximité pour : « Promouvoir les contenus locaux en permettant à la population locale de faire valoir leurs besoins et attentes et mettre à profit de programmes que la radiodiffusion numérique va rendre disponible au terme de la migration. »

Monsieur le Délégué du Directeur Multisectoriel Régional du Bureau de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale,

13. Permettez-moi de vous remercier et à travers vous l’Organisation que vous représenter car elle n’a cessé d’être aux côtés des burundais. Alors, compte tenu de ce qui vient d’être développé plus haut et au regard des succès enregistrés lors de la première phase du projet tel que cela est ressorti des conclusions du Forum de Gitega des 19-21 septembre 2017,les autorités et les responsables des médias présents au forum ont recommandé unanimement d’engager une seconde phase du projet .

14. La phase serait ouverte à toutes les radios et sur tout le territoire national afin de continuer à renforcer les compétences managériales des leaders des stations de radio locale et ainsi contribuer à la viabilité et au développement des médias locaux, accompagner les radios bénéficiaires du projet pour s’assurer qu’elles sont capables de pérenniser les acquis du projet surtout en ce moment bien précis de l’histoire de notre pays .

15. De cette manière, vous aurez contribué à ce que les médias burundais puissent continuer à jouer un rôle important dans le développement de notre pays dans la consolidation de la démocratie en l’accompagnant durant les différents stades de processus de paix à savoir le maintien de la paix et la Consolidation de la paix.

Chers Participants,

16. Je vous invite à rentabiliser cette occasion qui vous est encore une fois offerte malgré le cahier de charge qui diffère selon la ligne éditorial, vous avez la même mission envers la population que vous êtes sensé servir. Soyez tous près de vos professionnels, encadrez-les pour éviter des ratés qui entacheraient votre noble mission.

17. Vous avez un grand rôle à jouer assises vous offrent l’occasion de parler de vos expériences, de vos défis mais aussi de vos réussites, la population attend beaucoup de vous surtout dans cette période qui nous mène vers les élections de 2020. Il faut vous préparer en conséquence pour affronter avec lucidité ces échéances. Vous avez un grand rôle à jouer dans la préparation des esprits et de la population et des hommes politiques. Forts de l’expérience du passé, nous sommes heureusement outillés pour savoir quoi faire et quoi éviter.

18. Aussi, demanderai-je aux participants de tirer partie de l’expérience de vos ainés pour bien appréhender la complexité de toutes les thématiques qui seront développées.

Distingués invités,

Chers Participants au Forum,

Mesdames, Messieurs,

19. Je ne saurais terminer mon propos sans vous exhorter à suivre avec intérêt les communications qui vous seront données par les facilitateurs afin de susciter le débat dont jailliront des stratégies pour mettre effectivement les TIC au service des Média dans l’intérêt de la population.

20. En ce qui le concerne, le Gouvernement de la République du Burundi, à travers le Ministère des Postes, des Technologies de l’Information, de la Communication et des Médias vous promet de faire de son mieux afin de poursuivre ses initiatives visant à promouvoir les médias.

C’est sur cette note que je déclare ouverte les travaux du FORUM DES RADIOS SUR LA STRATEGIE DE SORTIE DU PROJET : « RENFORCER LES CAPACITES DES RADIOS LOCALES PAR LE BIAIS DES TIC »

Vive la coopération internationale,
Je vous remercie de votre aimable attention.-

Retour
Discours: President et autres

Allocution de l’Assistant de S.E. le Ministre des Affaires Étrangères à l’occasion de la fête de l’Europe

Burundi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves